Biskra: Une personne électrocutée, deux autres brûlées et 90 palmiers ravagés par 3 incendies distincts

0
757

Une personne a perdu la vie par électrocution et deux autres ont été brûlées à des degrés divers samedi dans l’après-midi à Biskra, a indiqué le responsable de la communication auprès de la Protection civile, le lieutenant Omar Slatniya. L’accident a eu lieu sur la route nationale N° 31 au lieu-dit El Mansouriya dans la commune d’Aïn Naga à 40km à l’est de Biskra a précisé la même source détaillant que le drame a eu lieu lorsqu’une des victimes (29 ans), au bord d’un camion transportant des déchets en acier, a tenté d’éloigner une barre de fer débordant du camion des lignes électriques aériennes. La victime a reçu une décharge électrique occasionnant son décès sur le coup et causant des brûlures de 1er degré à ses accompagnateurs, âgés de 22ans et 31ans, a-ton encore noté. Le corps sans vie de la victime a été évacué vers la morgue de l’hôpital Bachir-Benaceur, alors que les deux autres victimes ont été transférées aux urgences de cette même structure hospitalière pour les soins nécessaires, a ajouté la même source. Une enquête a été diligentée par les services compétents pour déterminer les circonstances exactes de cet accident. Toujours à Biskra, 90 palmiers ont été ravagés par 3 feux distincts qui se sont déclarés durant les dernières 24h dans la wilaya de Biskra, a-t-on appris également auprès des services de la Protection civile. L’incendie qui s’est déclaré dans la commune de Chetma a ravagé 45 palmiers et 15 arbres fruitiers tandis qu’un second a détruit 30 palmiers et un hectare de broussaille à l’oasis El Saâda dans la commune de Houche, selon la même source. Quinze autres palmiers ont été ravagés par les flammes au lieu-dit «El Zaouia» dans la région-est du chef-lieu de wilaya, a ajouté la même source. Les éléments de la Protection civile sont parvenus à maîtriser la situation et à circonscrire les flammes de ces trois feux évitant leur propagation aux jardins voisins, a-t-on fait savoir. Près de 4000 palmiers sont ravagés chaque année par des incendies dans la région des Ziban.