Blida: Des patrouilles de contrôle pour réduire les pertes liées aux feux de forêts

0
938

Des patrouilles de contrôle pour réduire les pertes liées aux feux de forêts, qui ravagent annuellement des surfaces végétales importantes, ont été créées par la direction de la Protection civile de Blida, en perspective de la prochaine saison estivale, a t-on appris, ce lundi, du responsable de ce corps. Ce dispositif préventif, créé en coordination avec les services de la conservation forestière de la wilaya et du Parc national de Chréa, a pour objectif de découvrir les foyers d’incendies à leur début, en vue d’éviter leur propagation, a indiqué le lieutenant-colonel Noureddine Fedi, dans son intervention à une journée d’études sur les préparatifs de la campagne de lutte anti-incendies de forêts. Pour ce responsable, le meilleur moyen de réduire les pertes en couvert végétal, dues aux incendies, ayant ravagé 562,55 ha de végétations, à Blida, l’année dernière, est de procéder à des patrouilles de contrôle régulière, particulièrement durant la période allant de la mi-journée à 16h, réputée pour être une période de déclaration d’incendies a-t-il expliqué. Selon le bilan d’incendies présenté, à l’occasion, une majorité des feux de forêts dans la wilaya se déclarent dans sa régionEst, soit le territoire de Bouinane, Hammam Melouane, et Larbaà. Le responsable a souligné, à l’occasion, l’intérêt du volet préventif dans le dispositif anti-incendies, appelant à la multiplication des campagnes d’information, tout au long du mois sacré, en vue de sensibiliser les citoyens sur l’impératif d’éviter certains reflexes à l’origine de la déclaration des feux de forêts, tout en les invitant à prêter main forte aux agents de la Protection civile, lors de leurs interventions. Le même dispositif englobe l’installation de la colonne mobile de Beni Ali, sur les hauteurs du Parc national de Chréa, à compter du 1er juillet prochain jusqu’au 31 octobre, laquelle est chargée de la protection de cette réserve naturelle et des interventions sur le territoire de la wilaya, en cas de besoin. Durant cette journée d’études, abritée par le centre de préparation physique de Chréa, les intervenants ont émis un nombre de propositions susceptibles d’accélérer les interventions des agents de la Protection civile, dont la détermination de points d’eaux et de pistes d’accès au niveau des forêts, ainsi que des zones de regroupement des moyens d’intervention.