Bouchareb reçoit la vice-présidente du Bundstag: La coopération bilatérale algéro-allemande au menu

0
553

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mouad Bouchareb, a passé en revue, hier à Alger, avec la vice-présidente du Parlement allemand (Bundstag), Claudia Roth, les relations bilatérales et les voies et moyens de les promouvoir, notamment dans le domaine parlementaire, indique un communiqué de l’APN.

Lors de cette rencontre tenue au siège de l’APN, Bouchareb a mis en avant «l’excellent niveau des relations bilatérales sur tous les plans politique, économique et parlementaire», estimant que «les visites menées par les hauts responsables des deux pays ces dernières années, notamment la visite du pré- sident de la République, Abdelaziz Bouteflika effectuée en 2003, ont consolidé davantage ces relations». A cette occasion, le président de l’APN a présenté un aperçu sur la composante politique de l’APN, passant en revue les amendements constitutionnels initiés par le président de la République, lesquels ont «consolidé le rôle de cette institution». Dans ce contexte, le président de l’APN a évoqué «l’évolution du rôle politique de la femme, à commencer par les amendements constitutionnels de 2008 ainsi que les différentes réformes politiques apportées par le dernier amendement». Par ailleurs, Bouchareb a mis en exergue «les relations économiques solides liant les deux pays», exprimant son souhait de voir la dynamique d’échanges bilatéraux s’améliorer davantage». Après avoir souligné la nécessité de «renforcer la coopération bilatérale dans les différents domaines notamment industriel, pharmaceutique et pétrochimique, compte tenu du rôle important des deux Parlements dans la construction de passerelles entre peuples et pays». Il a également rappelé «les défis auxquels fait face l’Algérie, particulièrement dans son environnement géostratégique», mettant en avant «les efforts consentis par notre pays pour l’ancrage des facteurs de paix et de stabilité notamment au Mali et en Libye». Il également abordé «les positions constantes de l’Algérie en termes de soutien aux causes justes, en tête desquelles le conflit au Sahara Occidental, dont l’Algérie n’a pas cessé d’appeler à sa résolution à travers l’application des résolutions de l’ONU afin de permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination». De son côté, Roth a affirmé que «l’Algérie est capable de jouer un grand rôle dans le rétablissement de la stabilité au Sahel et en Afrique en général, eu égard aux nombreuses crises que traverse ce continent», appelant à «la nécessité de renforcer la coopération parlementaire entre les deux pays et son élargissement à d’autres domaines, à l’instar des secteurs du tourisme et de la culture», soulignant que «la Méditerrané constitue une passerelle de renforcement de la coopération bilatérale». Elle a également évoqué «la commémoration du centenaire de l’Armistice», rappelant que «cette occasion constitue également l’anniversaire de l’octroi aux femmes du droit de vote», mettant en avant «la nécessité d’impliquer davantage la femme dans la vie politique et renforcer de sa présence dans les Assemblées élues et d’autres secteurs».