Bouira : 23 incendies de forêts ravagent la commune de Maâlla

0
863

Vingt-trois incendies de forêts se sont déclarés entre le 30 et le 31 juillet dernier à travers plusieurs régions de la wilaya de Bouira, notamment dans la commune de Maâlla (Ouest), selon les dernières statistiques fournies, par la Protection civile.

«Du 30 au 31 juillet 2017, nos services ont enregistré 23 feux de forêts qui ont ravagé près de 10 hectares de forêts, broussailles, maquis ainsi qu’arbres fruitiers», a indiqué le chargé de la communication de la Direction de la Protection civile de Bouira, le capitaine Rahmani Raouf. L’incendie de forêt le plus dangereux, selon le capitaine Rahmani, est celui qui s’était déclaré, lundi soir, dans les villages de Bouguezzine et Laghoual, relevant de la commune montagneuse de Maâlla, où les flammes ont ravagé 110 hectares du couvert végétal et forestier. Au moins 4000 arbres fruitiers, 17 têtes ovines, six autres bovines et 12 ruches d’abeilles ont été calcinés par les feux, a détaillé le même responsable.

Une quinzaine d’habitations entre gourbis, maisons précaires et habitations en dur, ainsi que des hangars d’élevage avicole, ont été ravagés par les incendies. Une trentaine de personnes ont été brûlées ou asphyxiées par les fumées épaisses des incendies.

Les victimes ont toutes été évacuées aux hôpitaux de Bouira et de Lakhdaria

Ses derniers ont quitté l’hôpital de Lakhdaria excepté une femme souffrant de brûlures du 3e degré, toujours sous traitement à Douira, selon les services des urgences de l’hôpital de Lakhdaria. Après une nuit infernale, les services de la Protection civile, ceux des forêts ainsi que des citoyens de cette région de Maâlla, ont pu éteindre les flammes, dont le bilan aurait été plus lourd sans l’engagement et l’intervention rapide des services de la Protection civile, qui a mobilisé l’unité de Lakhdaria ainsi que la colonne mobile de Bouira,   a souligné le capitaine Rahmani.