Bouira:  26911 oliviers réduits en cendres 

0
289

 

C’est le bilan qui vient d’être recueilli par la direction des services agricoles (DSA) de la willaya de Bouira, auprès de ces différentes subdivisions qui ont fait part d’un nombre alarmant de pertes en arbres fruitiers qui ont été détruits par les incendies successifs qui se manifestés tout le long d’une semaine.

En effet, rien que pour les oliviers, il s’agit de 26 911 arbres appartenant à 71 agriculteurs, qui ont été réduits en cendres par les flammes destructrices. La région qui a subi le plus de pertes en oliviers est celle de Lakhdaria au nord-ouest de Bouira. Ces pertes se comptent à plus de 20.000 dans cette région. Le reste est localisé dans les régions de l’est et du sud-ouest. Pour les figuiers, ce sont 1402 figuiers propriétés de 41 agriculteurs qui ont subis le même sort, c’est-à-dire la destruction par le feu.  279 amandiers, 64 pommiers, 39 poiriers, 8 pruniers, 13 abricotiers, 6032 plants de vigne appartenant à 6 producteurs, et 30 cerisiers de 2 agriculteurs, ont de même été touchés par les incendies et toujours dans le même bilan des catastrophes dues aux incendies, les services agricoles ont comptabilisé 183 ruches d’abeilles soit 125 ruches pleines et 58 vides qui ont été calcinées par les incendies , ces ruches appartiennent à12 agriculteurs, en plus de quelques 1460 bottes de foins parties en fumée depuis le déclenchement des incendies. Par ailleurs, et suite aux pertes importantes causées par ces incendies aux agriculteurs quant à d’éventuelles indemnisations, les éléments des services de l’agriculture déclarent pour le moment ne recevoir aucune note où instruction pour les dites indemnisations mais les services de la direction de l’agriculture n’exclut pas qu’il y aurait un programme national d’indemnisation surtout si ces pertes s’avèreront importantes. 

  T.H