Burkina Faso: Une dizaine de morts dans une attaque armée dans le nord-est

0
73

 

Une dizaine de personnes ont  été tuées dimanche dans une attaque armée perpétrée par un groupe armé dans  la commune d’Arbinda, province de Soum, dans le nord-est du Burkina Faso, rapportent lundi des médias locaux.  

L’attaque a été perpétrée par des individus armés vers 17h GMT, jour du  marché de la localité, selon le site électronique d’information « Lefaso.net », faisant plus d’une dizaine de morts. L’information a été  donnée par une source locale et confirmée par des contacts concordants.

Selon la même source, les réseaux sociaux faisaient état de 17 morts. Ce  bilan n’a été ni confirmé ni infirmé par les autorités sécuritaires, ni les  élus locaux.

« Les assaillants auraient ouvert également le feu sur un site  d’orpaillage, dans les environs de Koutougou, une commune située à peu près  30 km d’Arbinda ».

Arbinda est située dans la région du Sahel, à 90 km de Djibo, chef-lieu de  la province du Soum , localité située à plus de 210 Km de Ouagadougou. Une région sujette à de multiples attaques terroristes , depuis plusieurs  années, ajoute le Faso.net.

Le Burkina Faso est confronté depuis 2015 à une recrudescence des attaques  terroristes, qui ont fait plus de 300 morts et des milliers de déplacés. La capitale Ouagadougou a été frappée trois fois en moins de deux ans.  

Depuis le début de l’année en cours, l’armée a multiplié les opérations  antiterroristes, notamment dans le nord et l’est du pays. 14 provinces sur  les 45 que compte le Burkina Faso sont sous état d’urgence depuis fin décembre 2018.