CAN 2019: Le programme des Verts arrêté

0
100

 

Ça y est, on connait désormais le programme officiel de la sélection nationale en prévision de la Coupe d’Afrique des nations en Egypte prévue du 21 juin au 19 juillet.

La FAF l’a publié hier son site mettant un terme aux spéculations et autres fausses informations à ce sujet parues ces derniers temps sur différents sites et journaux. Comme il fallait s’y attendre, l’entraineur des Verts a jeté son dévolu sur son pays d’adoption, le Qatar, pour y effectuer un stage d’une dizaine de jours (du 8 au 18 juin). Le regroupement sera ponctué par deux tests amicaux contre deux équipes africaines le Burundi (11 juin), et le Mali (16 juin). Mais avant de s’envoler vers le Qatar, les joueurs de l’équipe nationale seront réunis à partir du 3 juin au Centre technique de Sidi Moussa (CTN). « Cette première étape pourrait débuter un peu plus tôt pour certains joueurs qui devront subir des tests médicaux exigés par la CAF avant le début de la CAN », précise le communiqué de la Fédération. Enfin, la délégation algérienne débarquera en Egypte le 18 juin, soit cinq jours avant son premier match contre le Kenya au Caire.   Les choses sérieuses commenceront donc au début du mois prochain lorsque tous les championnats seront terminés. Djamel Belmadi pourra alors mettre en place sa stratégie globale en vue de la grande bataille. Reste à savoir avec quel effectif ? Une liste élargie a filtré ces derniers jours. Une pré sélection qui comporte quelques surprises comme la présence de Belkebla dans cette liste, mais aussi d’autres noms qui ne seront pas forcément retenus dans la liste finale des 23. Cela dit, le sociétaire du Stade Brestois est ravi de faire partie des potentiels sélectionnés pour le CAN. « Je suis l’homme le plus heureux au monde. Vous ne savez pas qu’est-ce que ça symbolise pour moi de représenter mon pays, c’est quelque chose d’extraordinaire », a-t-il déclaré. Andy Delort, le buteur de Montpellier qui vient d’obtenir son passeport algérien, attend pour sa part un signe de Belmadi. « La CAN me branche, oui. Si je peux la faire, je serais le plus heureux. Mais s’il faut attendre, j’attendrai. Ça sera après », a-t-il confié dans l’émission « Le Vestiaire » de RMC Sport. « Je n’ai pas d’appel à passer. C’est à lui de le faire. J’ai fait toutes les démarches possibles, tout seul. Ça fait un moment que j’y pense. J’ai envie de mouiller le maillot. On connait mon caractère et je donne tout sur le terrain. Si c’est pour mon pays, ça sera encore mieux », a-t-il ajouté. Un appel du pied qui ne devrait pas laisser de marbre le sélectionneur national, même s’il a l’embarras du choix dans le secteur offensif où Bounedjah est assuré d’être le titulaire à la pointe de l’attaque. Belmadi l’a confirmé à maintes reprises. Il compte beaucoup sur le buteur d’Essad en Egypte. Le coach a également avoué qu’il a déjà son groupe dans la tête à un ou deux éléments près. Les tauliers comme Mahrez, Brahimi, Feghouli, Atal, M’Bolhi, Bensebaini, Benlamri, Mandi ou encore Belaili sont sûrs d’y être. Pour le reste on ne doit pas tarder à les connaitre.

Ali Nezlioui