CAN 2019:  Place aux quarts !

0
53

 

 Les huitièmes de finale de la CAN ont rendu leur verdict avec leur lot de surprises, de suspense et de dramaturgie dont les fans sont friands. Ce qui fait indubitablement la grandeur du sport-roi.

Particulièrement dans ce genre de compétitions passionnantes et captivantes à souhait. Le moins que l’on puisse dire est que cette édition décevante sur le plan technique, il faut l’avouer, lors du premier tour, nous a réservé en huitièmes de finales, des scénarios imprévisibles et riches en rebondissement. Du coup, elle a beaucoup gagné en intérêt, notamment pour les supporters algériens dont l’équipe suscite l’admiration et la reconnaissance des autres nations. Il est vrai que les Verts sont devenus les favoris en puissance pour remporter le titre suite à ‘élimination précoce du pays hôte l’Egypte, mais aussi du Maroc. Deux équipes qui ont pourtant réalisé un sans-faute au cours de la première phase. Leur élimination surprenante a provoqué une onde de choc chez les spécialistes, mais aussi chez leurs supporters qui ne s’attendaient certainement pas à cette déconvenue face à des adversaires aussi modestes que l’Afrique du Sud et le Bénin. Finalement seuls l’Algérie, le Nigeria et un degré moindre le Sénégal ont tenu leur rang de ténors en se qualifiant parmi les rescapés aux quarts de finales. Il faut souligner par ailleurs, le bon parcours de Madagascar dont c’est la première participation à une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. Pour une première, les Malgaches s’invitent dans la cour des grands et sont purement la révélation du tournoi. Une édition, il faut le dire, caractérisée par un nivellement des valeurs où tout le monde peut battre tout le monde. C’est pour cette raison que les quarts de finale programmés pour mercredi et jeudi, s’annoncent indécis. Le choc entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire en constituera incontestablement l’affiche. Les deux équipes sont proches l’une de l’autre sur la valeur intrinsèque, même si les Verts ont montré durant cette CAN, beaucoup plus de caractère et d’arguments sur le plan collectif par rapport à leurs homologues ivoiriens. Mais sur un match tout est possible. D’ailleurs, lors des huitièmes, les Eléphants n’ont du leur salut qu’au réalisme de leur attaquant Zaha, un joueur qui aurait pu jouer pour l’Angleterre faut-il le rappeler, alors qu’ils ont été copieusement dominés par les Maliens. Une fois de plus, ce n’est pas la meilleure équipe qui est passée, mais c’est la dure et cruelle loi du sport.L’on pourra dire la même chose de la Tunisie qui sans avoir remporté le moindre match depuis le début du tournoi se retrouve en quarts de finales. Les Aigles de Carthage y affronteront l’invité surprise Madagascar dans une confrontation inédite à ce stade de la compétition. Avec une veine pareille, les poulains d’Alain Giresse pourraient aller jusqu’au bout ou tout au moins atteindre le dernier carré. Le Sénégal et le Nigeria partent également avec les faveurs du pronostic face respectivement au Bénin et l’Afrique du Sud. Mais peut-on se fier encore à la logique après tout ce qui s’est passé durant cette CAN ? Il ne faut pas écarter d’autres coups d’éclat ou coups de tonnerre, c’est selon. C’est ce qui fait d’ailleurs tout le charme de la CAN.

Ali Nezlioui     

 

Le programme des quarts de finale :

– Sénégal-Bénin, mercredi 10 juillet 17h

– Nigéria-Afrique du Sud, mercredi 10 juillet 20h

– Côte d’Ivoire-Algérie, jeudi 11 juillet 17h

– Madagascar-Tunisie, jeudi 11 juillet 20h