CAN-2021  –  Mondial-2022: Le programme des Verts chamboulé

0
189

Conséquence du déplacement de la phase finale de la CAN de juin-juillet à janvier-février, la CAF a été contrainte de réorganiser le calendrier des qualifications pour la Coupe du monde 2022 et la Coupe d’Afrique des nations 2021.

Ainsi, deux tours de qualification pour la CAN sont désormais programmés en mars et un tour en juin avant la dernière journée prévue du 31 août au 8 septembre. Quant aux qualifications au Mondial qatari, la phase des poules ne commencera pas avant le mois d’octobre prochain, au lieu du mois de mars initialement prévu. La deuxième journée aura lieu en novembre. La CAF a décidé donc d’en finir d’abord avec les éliminatoires de la CAN  dont la phase finale est programmée du 9 janvier au 6 février 2021, avant d’aborder celles de la Coupe du monde. Ce qui va complètement chambouler le calendrier des sélections. Cependant, elles auront plus de temps pour se préparer au Mondial. Quelles répercussions auront ces changements sur le parcours des Verts ? Il est un peu tôt pour pouvoir répondre à cette question, mais à priori ça ne devrait pas trop les déranger. La qualification pour la prochaine CAN au Cameroun est déjà bien lancée avec deux victoires au compteur en autant de matches. Les poulains de Djamel Belmadi pourront même définitivement l’assurer en cas de victoire au mois de mars prochain à l’issue de la double confrontation contre le Zimbabwe dont l’aller est prévu le 23 mars au stade du 5-Juillet qui sera en principe prêt à accueillir les Verts sur sa nouvelle pelouse. La manche retour se déroulera une semaine plus tard à Harare. Sachant que les deux premiers du groupe décrocheront leur billet pour le Cameroun, l’EN ne devrait pas trouver trop de difficultés pour se qualifier. Dans une poule composée aussi de la Zambie, du Botswana et du Zimbabwe, les Algériens font figure de super favoris. Ils l’ont prouvé d’ailleurs sur le terrain lors de deux premières journées.

Il suffit de bien gérer les prochains rendez-vous du printemps qui serviront aussi de préparation pour la phase des poules des éliminatoires de la Coupe du monde dont le tirage au sort est maintenu pour le 21 janvier courant. Les Verts connaîtront bientôt leurs futurs adversaires dans cette compétition ô combien importante pour eux. C’est même le principal objectif de cette année. Ils auront néanmoins le temps de voir venir. Le plus important pour le staff technique est de maintenir le groupe en alerte et motivé pour conserver la bonne dynamique qui caractérise l’équipe depuis l’été dernier. On ne sait pas cependant si la longue période d’attente (jusqu’au mois d’octobre), jouera en sa faveur. Il suffit parfois d’un petit grain de sable pour enrayer la belle mécanique. C’est ce que l’on ne souhaite pas à l’équipe nationale. Tout dépendra aussi du calibre et de la qualité de ses futurs rivaux. Même si les Verts auront le statut de tête de série, ils ne sont pas à l’abri d’un tirage. D’autant que pas mal d’équipes se trouvant dans les autres chapeaux, sont à redouter notamment la Côte d’Ivoire, le pays à éviter à tout prix. Il faut espérer surtout que l’équipe nationale entame ces éliminatoires avec un effectif au complet. Avec tous leurs éléments qui ne sont plus à présenter, les Verts ne craignent personne.

Ali Nezlioui