Capacités de défense et consolidation de la cohésion nationale: La revue «El Djeich» met en avant les bienfaits du service national

0
574

L’expérience du service national a démontré ses «aspects positifs» dans le domaine du renforcement des capacités de défense du pays, de la consolidation de la cohésion nationale et du lien intergénérationnel, affirme la revue El Djeich dans son numéro d’avril qui coïncide avec le 50e anniversaire du service national.

« L’ expérience du service national a démontré ses aspects positifs dans le domaine du renforcement des capacités de défense du pays, de la consolidation de la cohésion nationale et du lien intergénérationnel, cohésion qui a été clairement démontrée toutes les fois que l’Algérie avait fait appel à ses enfants», souligne la revue dans son éditorial. La publication éditée par le Centre national des publications militaires, ajoute que «ce creuset de nationalisme et de dévouement qu’est le service national a prouvé, à travers les générations successives d’appelés, sa capacité à apporter sa pierre à l’édification du pays, à le défendre en tout lieu et en toute circonstance et à perpétuer le message de nos glorieux chouhada qui ont consenti le sacrifice suprême pour la liberté et la dignité». «Ainsi, depuis son institutionnalisation à nos jours, le service national est devenu une école de formation des hommes qui ont contribué au grand chantier de la reconstruction et de l’édification de l’Algérie post-indépendance ainsi qu’à la préservation de sa souveraineté et de son intégrité territoriale», rappelle El Djeich, affirmant que ce service «a été et demeurera le cadre de mobilisation de la jeunesse algérienne autour des grands objectifs de la nation, comme en témoigne la participation efficace de générations successives au processus d’édification nationale dans tous les secteurs d’activité». Pour la revue, le service national «dont les principes s’inspirent de la glorieuse Révolution libératrice, demeurera le creuset où se forgent la cohésion et l’esprit patriotique, comme l’a souligné le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, en déclarant : Je rends hommage au patriotisme des éléments du service national et à leur sens du devoir. Ils sèment, au sein de la société, les valeurs qu’ils ont acquises durant l’accomplissement de leur devoir national». El Djeich rappelle dans ce contexte les réalisations accomplies par les appelés du service national, à l’exemple du barrage vert, de la route de l’unité africaine, de la construction de barrages et de voies ferrées et autres travaux. La publication relève dans le même sillage que le Haut commandement de l’Armée nationale populaire (ANP) «accorde au service national, un patrimoine révolutionnaire, un intérêt capital afin de perpétuer les valeurs de la Révolution libératrice au sein de notre armée et de les enraciner dans l’esprit et le cœur de tous pour qu’elles soient le fondement sur lequel reposera le projet de développement renouvelé, continu et graduel engagé par notre armée». En conclusion, la revue affirme que la victoire du peuple algérien dans son combat contre l’occupant colonialiste «a été le fruit de son unité, de sa détermination, de sa ténacité et de sa capacité à se mobiliser pour surmonter tous les obstacles et consentir le plus lourd des tributs pour la liberté», rappelant qu’après le recouvrement de la souveraineté nationale, il (le peuple algérien) a apporté «un soutien indéfectible à son armée dans les moments difficiles et les épreuves, mais aussi pour relever les défis et faire face à tous les dangers menaçant la sécurité, la stabilité et la souveraineté de notre pays». «La fidélité, le dévouement et l’abnégation des éléments du service national dans l’accomplissement de leur devoir national est le reflet de la cohésion qui caractérise les membres d’une patrie unie, comme il constitue le trait d’union entre le peuple et son armée ainsi que le symbole du défi, de la détermination et de la volonté d’asseoir les fondements de la sécurité et de la stabilité de l’Algérie, terre des chouhada et des héros», note la publication.