Carburants marins: Total s’associe à une entreprise publique chinoise

0
101

Le groupe pétrolier français Total a annoncé, ce lundi, avoir signé un accord avec le groupe public chinois Zhejiang Energy Group (ZEG) afin de créer une coentreprise dans le carburant marin à bas taux de soufre dans la région de Zhoushan (est de la Chine).

Cette région, «plus important hub de fret maritime du monde en termes de tonnage, englobe notamment les ports de Ningbo et de Shanghai», souligne le communiqué du pétrolier français, qui détiendra 49% du capital et ZEG le restant. Très gros consommateur de fioul, le transport maritime est le principal pollueur au soufre et l’Organisation maritime internationale (OMI) a décidé de limiter dès 2020 le taux de soufre dans le carburant marin à 0,5%, contre 3,5% actuellement (en dehors des zones sensibles où il est déjà limité à 0,1%). «Ce nouveau partenariat s’inscrit dans la droite ligne de notre stratégie, qui consiste à être aux côtés de nos clients partout où ils sont présents dans le monde», a commenté Philippe Charleux, un responsable de l’activité Lubrifiants et Spécialités de Total, dans le communiqué. Etre en mesure de fournir nos clients «en Chine en nouveaux carburants marins à bas taux de soufre conformes avec la réglementation de l’OMI est une contribution supplémentaire vers un transport maritime durable», a encore dit Charleux. Total est présent depuis près de 40 ans en Chine, où il emploie environ 4000 personnes.