Célébration de la journée nationale du Chahid: Perpétuer les énormes sacrifices consentis pour l’indépendance du pays

0
637

 La célébration de la journée nationale du Chahid dont les festivités commémoratives officielles auront lieu aujourd’hui dans la wilaya de Tiaret, se veut une tradition que le peuple algérien perpétue en vue de méditer le sens des énormes sacrifices consentis pour l’indépendance du pays, la liberté et la dignité, et à travers lesquels nos martyrs ont donné le meilleur exemple du rejet de la tyrannie  et de l’avilissement et le refus  de l’oppression et de l’injustice.

Il s’agit aussi d’une occasion pour mettre en avant le courage et la bravoure de ce peuple qui a su relever le défi d’affronter la tyrannie d’un ennemi qui a excellé dans l’usage de tous les moyens matériels et humains pour justifier l’oppression des peuples et la spoliation de leurs richesses. Le Chahid a défendu la terre, l’honneur, les valeurs et la civilisation de la Nation mais aussi son existence et après rassembler sa force. Il a mobilisé ses capacités intellectuelles et son génie dans le but d’accomplir son devoir de sacrifice en faveur d’une cause légitime, un devoir existentiel dont l’écho a retenti à travers tous le territoire national », avait souligné le chef de l’Etat dans son message adressé à cette occasion l’année passée. Et d’ajouter que la martyrs « demeureront vivants dans la mémoire et l’histoire de la Nation qui les célèbrent chaque année pour leur témoigner sa reconnaissante et leur assurer que leurs sacrifices ne seront jamais vains. Nous devons en cette journée, nous incliner avec respect et déférence à la mémoire de Ceux qu’Allah a comblé de Sa grâce éternelle, Ceux qui ont sacrifié leurs vies pour l’indépendance de notre patrie et la liberté de notre peuple et nous ont permis de célébrer aujourd’hui leur mémoire en reconnaissance de leur mérite dans tout ce que nous avons accompli et ce qui reste à accomplir pour le développement et le progrès de notre patrie ». Le président de la République avait exprimé sa haute considération et sa profonde reconnaissance aux compagnons moudjahidine et moudjahidate qui « ont contribué avec détermination et sacrifice au recouvrement de l’indépendance  de l’Algérie et qui, par la grâce d’Allah, ont contribué à l’édification de la patrie », précisant que par la commémoration aujourd’hui du message du Chahid, « nous réaffirmons notre mobilisation pour continuer à avancer résolument sur la voie du développement et à relever les défis en vue de faire de leur pays un modèle à suivre dans l’accomplissement de sa mission civilisationnelle, comme il fut un exemple pour les peuples affaiblis dans l’affranchissement du joug colonial, sous toute ses formes ».  La révolution de libération a insufflé au peuple algérien un grande confiance en soi et en la patrie et a forgé son caractère de toutes les épopées et gloires de sa patrie et qui ont construit la personnalité algérienne, qui se distingue par ses positions et ses principes et reflétant l’image d’une Algérie debout et constante qui tire, de chaque période de son histoire, des enseignements dont elle puise la force et la détermination de ses enfants.  C’est la raison pour laquelle le chef de l’Etat avait insisté sur la nécessité de « renouveler la détermination à aller de l’avant, tous ensemble, sur la voie du développement de notre pays, en s’appuyant sur les constantes historiques nationales, qui ont rassemblé et uni notre peuple pour le sacrifice dans le cadre de la glorieuse révolution nationale et même avant à travers les  résistances populaires et le mouvement national. Des constantes fondamentales ont été valorisées à travers les combats héroïques du peuple et sa lutte contre l’occupation coloniale, le déclenchement de la  révolution et le recouvrement de la souveraineté nationale grâce aux sacrifices du peuple algérien et le sang des chouhada dont s’est abreuvé chaque mètre de cette chère patrie ». Il avait relevé, à ce propos, que « l’unité de notre peuple et de notre nation est aujourd’hui solide grâce à son ancrage populaire à travers les réformes fortes et profondes qui ont consolidé la cohésion de notre peuple dans une même et seule patrie en réalisant, étape après étape, des acquis en constante progression. Une patrie où chaque individu doit défendre avec conviction tout ce qui est à  même de consolider son unité et sa grandeur ». Il a exhorté les jeunes générations à « rester unis, car  leur volonté inébranlable qui leur a permis d’accomplir des miracles, demeurera la force inspiratrice héritée des vaillants chouhada qui ont  donné les plus beaux exemples d’héroïsme et de bravoure à travers l’histoire ». Il a, en outre, salué les acquis réalisés grâce à la politique de réconciliation nationale et a rendu hommage aux sacrifices et à la détermination de l’Armée nationale populaire, assurant que la sécurité « est désormais renforcée et garantie à travers l’ensemble du territoire national, malgré un environnement inquiétant et menaçant en  raison des crises et des conflits qui secouent des pays voisins ».  De son côté, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a appelé à mettre en exergue l’importance du message du chahid dans la consécration de l’unité nationale pour protéger la patrie. «Il appartient de mettre en valeur l’importance du message du Chahid dans la consécration de l’unité nationale et l’ancrage des valeurs de cohésion entre les fils du peuple algérien pour protéger le pays des différents dangers le guettant», a souligné M. Zitouni qui a mis l’accent sur la nécessaire mise en relief de la glorieuse guerre de Libération nationale, unique au monde et dans l’histoire, a plaidé pour la consolidation du front intérieur et de la solidarité entre les différentes catégories du peuple algérien. Il a, à l’occasion, salué les efforts des éléments de l’ANP pour la protection de la paix et la sécurité du pays. S’agissant de l’indemnisation des victimes des explosions nucléaires, perpétrées par la France coloniale dans le Sud algérien, le ministre a fait part de la tenue de rencontres mixtes avec la partie française pour examiner la question. Concernant la restitution, par la France, des crânes des résistants algériens, le ministre a souligné que «l’Algérie a engagé une demande officielle dans ce cadre».