Célébration du 1er anniversaire du Hirak: Marches et diverses activités à travers le pays

0
193

Des marches et diverses activités ont été organisées, hier à Alger, et dans d’autres wilayas du pays pour marquer le 1er anniversaire du Hirak, enclenché le 22 février 2019 et décrété par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, «Journée nationale de la fraternité et de la cohésion le peuple et son Armée pour la démocratie».

Les citoyens ont tenu à sortir ce samedi, au lendemain de la marche hebdomadaire du vendredi, pour marquer symboliquement cette journée du 22 février 2019, qui a vu naître un mouvement populaire pacifique et inédit, aux revendications foncièrement politiques, exigeant notamment le refus du 5e mandat de l’ancien président, l’instauration d’un véritable Etat de droit et la lutte contre le fléau de la corruption qui a gangréné le pays des années durant. Pour célébrer cette date, des citoyens sont sortis à Alger, drapés pour la plupart de l’emblème national, dès la matinée, tout en scandant des slogans habituels appelant à l’édification d’un Etat de droit, consacrant la justice et la souveraineté du peuple, ainsi que la poursuite de la lutte contre la corruption. Que ce soit à la place Maurice-Audin, la Grande Poste ou le boulevard Amirouche où un important dispositif sécuritaire était déployé, les citoyens, arborant pour certains des portraits des héros de la Guerre de Libération nationale, reprenaient en chœur des slogans exigeant un changement profond du système. Dans une ambiance festive qui caractérise les marches depuis le 22 février, les manifestants ont également appelé à la libération des personnes arrêtées lors des précédentes marches, au moment où d’autres ont appelé à «la poursuite du jugement des personnes impliquées dans le détournement des deniers publics».

Des citoyens ont également battu le pavé dans certaines villes du pays, réclamant le départ «des résidus de l’ancien système», tout en appelant à «la préservation de l’unité nationale», alors que dans d’autres villes, des manifestations culturelles et sportives ont été organisées pour célébrer l’évènement. Dans le Centre du pays, des groupes de citoyens ont participé à des marches populaires à Tizi-Ouzou, Béjaïa et Bouira, pour marquer le premier anniversaire du Hirak, réaffirmant leur détermination à poursuivre le mouvement pacifique pour faire aboutir les aspirations du peuple qui réclame plus de justice sociale et l’avènement d’une Algérie nouvelle. Dans le même contexte, des activités sportives, culturelles et des expositions ont été organisées par les autorités locales avec la participation de la société civile et de la famille révolutionnaire, dans plusieurs villes à l’instar de Blida, Tipasa, Aïn Defla, Boumerdès et Tizi-Ouzou. Dans l’Est du pays, à l’instar de Constantine, Sétif, Souk Ahras, El Tarf, Batna et Annaba, des hommes, des femmes, des jeunes et moins jeunes ont pris part à des marches appelant, notamment, à davantage de liberté et à faire de l’Algérie un pays «démocratique, évolué et moderne».

Des manifestations culturelles, sportives et des conférences sur le Hirak se sont également tenues. Dans les wilayas du Sud, diverses manifestations ont marqué la célébration de la Journée nationale de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et son armée pour la démocratie. Les différentes couches de la société civile des wilayas de Tindouf, Adrar, Tamanrasset, Illizi, Laghouat et Ouargla, ont célébré cette journée par le recueillement à la mémoire des chouhada et l’animation d’expositions, des communications ayant mis en valeur la portée de cet évènement, décrété par le Président Tebboune Journée nationale. Les participants ont, à cette occasion, passé en revue la chronologie du Hirak et son accompagnement par l’Armée nationale populaire (ANP), ainsi que la mise en exergue des images de la fraternité et de la symbiose relevés entre le peuple et son armée. Dans l’Ouest du pays, différentes villes ont également vu l’organisation de plusieurs activités culturelles, artistiques et sportives variées pour célébrer cette Journée mémorable.

Tilleli Tasseda