Céréales : L’Algérie a produit plus de 60 millions de quintaux de céréales, un record

0
555

La production nationale des céréales réalisée durant la campagne 2017-2018 avait atteint un niveau record de plus de six millions de tonnes, a annoncé ce samedi le ministre de l’Agriculture Abdelkader Bouazghi, cité par l’agence officielle.

« La production céréalière réellement obtenue durant la campagne 2017-2018 a été estimée à 60,5 millions de quintaux, contre 34,7 millions de quintaux durant la compagne précédente, soit une hausse de 74,4% », a indiqué le ministre. Affirmant qu’il s’agit là d’une production « record » qui n’a jamais été réalisée, le ministre de l’Agriculture a estimé que cette augmentation était due aux moyens matériels et humains mobilisés. Abdelkader Bouazghi a par ailleurs affirmé que l’Algérie devrait cesser d’importer les pois chiche et les lentilles dans les prochaines années. La superficie réservée à la culture du pois-chiche est en effet passée de 19.000 hectares en 2001 à 32.000 hectares en 2018, entraînant en conséquence une hausse de la production de 123 000 à 340 000 quintaux entre les deux périodes, a indiqué le ministre. La superficie réservée à la culture des lentilles est quant à elle passée de 920 hectares en 2001 à plus de 27.000 hectares en 2018, permettant à la production de passer de 4 580 quintaux en 2001 à 300 000 quintaux en 2018. « Ce résultat est le fruit des efforts consentis par les pouvoirs publics dans le cadre du Plan national de développement agricole », a avancé le ministre.

« Les fruits et légumes sont sains et contrôlés constamment par  les services concernés »

 Le ministre de l’Agriculture, du Développement  rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a affirmé hier  à Alger que  « les fruits et légumes produits sont sains et soumis au contrôle continu  des services concernés », indiquant que la consommation de ces produits n’a  aucune lien avec les cas du choléra enregistrés récemment dans certains  wilayas du pays. « Je rassure les citoyens que les fruits et légumes produits en Algérie  sont sains car les services concernés relevant du ministère de  l’Agriculture en coordination avec ceux des ministères de l’Intérieur, des  Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire et du Commerce,  veillent sans cesse au contrôle de leurs qualités », a déclaré le ministre  lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan de la  saison moisson-abattage 2017/2018. « L’Algérie exporte régulièrement et constamment de grandes quantités de  fruits et légumes vers les marchés étrangers connus pour leurs rigueurs et  nous n’avons enregistré aucun problème, mais plutôt ces produits sont  fortement demandés vu leur bonne qualité », a-t-il soutenu. Le ministère de l’Agriculture, rappelle-t-on, avait assuré dans un  communiqué que « les eaux destinées à l’irrigation des fruits et légumes  sont saines et ne peuvent en aucun cas être à l’origine de la propagation  de l’épidémie du choléra ».

Moussa O