Ces traitements du futur qui soignent déjà

0
809

Les technologies de pointe ouvrent de nouvelles perspectives dans le domaine de la santé. Parce qu’elles apportent de nouvelles réponses à des pathologies sans réelles solutions thérapeutiques.

Ou parce qu’elles améliorent considérablement les traitements. Certaines sont déjà transférées et utilisées quotidiennement par les médecins. D’autres sont encore en développement. Mais toutes ont un point commun: elles ont besoin de financement. Innovation technologique récente, la télécabine, cette cabine blanche aux allures de vaisseau spatial est équipée d’une multitude de capteurs (thermomètre, stéthoscope, tensiomètre, électrocardiogramme, dermatoscope, etc.).

Elle permet aux médecins de mener une consultation à distance et d’établir un diagnostic à partir des mesures prises par le patient lui-même. Une dizaine de cabines de téléconsultation sont en cours d’expérimentation en France.

Quand à l’impression 3D, elle réalise des pièces uniques et sur mesure en ajoutant couche après couche des matériaux pour former un objet en trois dimensions. Elle peut utiliser comme «encre», n’importe quel matériel : du plastique, de la résine, de la céramique, du titane et, même des cellules vivantes (on parle de bio impression).

Des chirurgiens ont déjà réussi à remplacer l’os de la mâchoire, une partie du crâne ainsi qu’une vertèbre avec des pièces en titane ou en résine fabriquées sur mesure. D’autres ont reconstitué des portions de cartilage, et même des vessies complètes. Certains se servent également de l’impression 3 D pour réaliser des maquettes (cœur de bébé, embryons, etc.) et préparer des interventions chirurgicales complexes.