Championnat: Qu’attendent les autorités pour siffler la fin de saison ?

0
118

Plus qu’un jour nous sépare du début du mois de juillet et toujours pas de décision officielle concernant la reprise ou non des manifestations sportives.

L’Algérie est probablement le seul pays qui n’a pas encore tranché la question. Cette attente devient à la longue lassante. Les acteurs de la balle ronde s’exaspèrent, à l’instar du nouveau directeur général de l’USMA, Abdelghani Hadi, qui s’en est plaint sur les ondes de Radio El Bahdja. «Le mois de juin est écoulé, on va rentrer dans le mois de juillet, ce n’est pas normal que les instances de football chez nous ne nous donnent aucune information sur le sort des activités sportives en Algérie. La question qui se pose maintenant est la suivante : est-ce qu’on va reprendre ou pas ? Nous sommes vraiment dans l’expectative», a-t-il déclaré. L’on sait pertinemment qu’il sera très difficile, voire impossible de reprendre le championnat dans la conjoncture actuelle, surtout que l’on constate une recrudescence de la propagation du Covid-19 chez nous ces derniers jours, alors pourquoi torturer l’opinion sportive davantage ? Sincèrement, l’on ne comprend pas ce silence de la part des autorités du pays à ce propos, alors qu’il suffit de pondre un petit communiqué pour libérer tout le monde. D’autant que les autorités sanitaires, à l’image du Dr Berkani Bekkat se sont clairement exprimées sur le sujet. Pour lui : «La reprise des compétitions en ce moment est impossible.» Par ailleurs, les clubs, dans leur majorité, se sont également prononcés pour l’arrêt définitif du championnat. Il n’y a donc plus à tergiverser, la question semble tranchée, il ne reste plus qu’à l’officialiser. C’est du moins ce que pensent les observateurs. A un moment, on avait espéré que la situation sanitaire allait s’améliorer avec le temps. Aujourd’hui, l’on constate qu’elle s’est, au contraire, détériorée, il n’y a plus de raison d’espérer une relance des activités sportives de sitôt. D’autant que l’on s’achemine vraisemblablement vers le reconfinement dans certaines régions où l’épidémie a pris des proportions alarmantes. Il faut dire aussi que les gens ne respectent pas vraiment les gestes barrières et semblent prendre cette manace beaucoup à la légère. La reprise des compétitions sportives ne ferait alors qu’aggraver une situation déjà bien tendue. Il faut rappeler dans un registre que la trêve forcée du championnat dure depuis pratiquement 4 mois. Une longue période d’inactivité pour les joueurs. Il leur sera du coup difficile de retrouver la forme rapidement. Reprendre la compétition dans une phase cruciale serait risqué, voire même dangereux pour leur santé. On a vu même en Europe, ces derniers temps, des footballeurs se blesser quand même, parfois gravement, alors qu’ils sont entourés de toutes les précautions et bien suivis médicalement. Pour toutes ces raisons, l’on pense qu’il est vraiment temps pour les pouvoirs publics de siffler la fin de la saison pour permettre aux clubs de se préparer convenablement à la prochaine qui pointe déjà à l’horizon.

Ali Nezlioui