Championnat: Vers un nouveau report

0
140

Les mordus du sport en général et du football en particulier sont sevrés de leur passion, voire de leur drogue devenue quotidienne. Personne n’imaginait, il y a quelques semaines, qu’on en arriverait rapidement à une telle extrémité. Un monde sans compétitions ni manifestations sportives, qui l’aurait cru ?!

Un monde triste au demeurant auquel il faut s’accommoder, car il risque de durer encore quelques semaines ou peut-être davantage il faut aussi s’armer de patience et se dire qu’il y a des choses plus importantes dans la vie que le football. Il n’y a pour le moment aucune perspective scientifique qui prévoit une sortie rapide de cette crise sanitaire mondiale. Les cas de contamination au coronavirus augmentent d’une façon exponentielle et la courbe ne risque pas de fléchir dans les jours à venir. C’est aussi le cas de l’Algérie, malheureusement. Ayant fixé le 5 avril comme une éventuelle date de la reprise des différents championnats, les instances sportives chez nous n’ont certainement pas tenu compte de la probable aggravation de la situation. C’est une date qu’elles ont lancé comme ça en l’air sans consulter au préalable les autorités sanitaires. Une manière de se donner du temps et de voir venir. Pour autant, si l’épidémie n’est pas freinée d’ici là, il est fort probable que la reprise des compétitions sera reportée encore pour un bon moment. En Europe, les études les plus optimistes s’accordent un délai de deux mois pour un retour progressif à une vie normale. Les organisateurs de certains événements sportifs d’envergure comme Roland Garros qui se tient régulièrement à la fin mai, début juin à Paris, ont déjà pris leurs dispositions en repoussant le début du tournoi à la fin septembre. Ils évitent ainsi des tracasseries inutiles et des polémiques stériles, maintenant que tout le monde a pris acte du report. L’on devrait s’en inspirer pour ne pas laisser l’opinion sportive dans l’expectative. Les clubs après avoir donné congé à leurs joueurs, ne savent pas quand est-ce qu’ils vont les rappeler pour un retour aux entraînements. Les techniciens sont désorientés et n’ont aucune idée sur le jour de la reprise. On a beau avancer la date du 5 avril, les gens sensés n’y croient pas beaucoup. La propagation du virus et dans sa phase ascendante pour encore quelque temps. Dans ces conditions, il est utopique de penser que le championnat va reprendre ses droits dans une quinzaine de jours. La FAF et la LNF devront revoir leurs calculs et proposer de nouvelles dates en prenant en considération la situation exceptionnelle que traverse le pays. L’on se dirige vraisemblablement vers un nouveau report qui pourrait durer un mois au minimum. L’on sera probablement fixé le 31 mars courant à l’occasion de la tenue de la réunion statutaire du Bureau fédéral de la Fédération. Si elle n’est pas ajournée comme celle de ce lundi à cause de l’épidémie du coronavirus. En tout état de cause, les dirigeants du football devront réfléchir à une nouvelle politique juste et réaliste pour gérer cette situation de crise sans précédent, il faut le dire.

Ali Nezlioui