Championnats de Ligue 1 et 2 Mobilis:  La mise en garde de la LNF

0
354

 Dans un communiqué publié, hier, sur son site officiel, la Ligue nationale de football (LNF), a rappelé aux clubs de la Ligue 1 et de la Ligue 2 leur engagement à ne pas fausser le cours normal du championnat, notamment en fin de saison.

En effet en cette ligne droite et avant l’emballage final, certaines équipes qui n’ont plus rien à gagner ou à perdre dans la compétition, seraient tentées de laisser partir leurs joueurs en vacances pour terminer la saison avec les espoirs. Or, l’article 119 du règlement du championnat professionnel l’interdit formellement.«Est considérée comme responsable de tentative d’influence sur le cours du championnat, toute équipe senior qui au cours des cinq (05) dernières journées du championnat, n’aura pas aligné au moins huit (08) joueurs ayant été inscrits auparavant sur les feuilles de matchs des dix (10) premières journées de la phase retour du championnat. Le club contrevenant est sanctionné conformément aux dispositions prévues par le code disciplinaire en vigueur», stipule ledit article. La sanction prévoit une défalcation de neuf points en plus du match perdu. Un règlement adopté sous l’ère de Mohamed Raouraoua, après que le président de la FAF de l’époque eut constaté de nombreux dépassements pour ne pas dire combines. Des clubs profitant du vide juridique avaient aligné des équipes bis pour faciliter la tâche à leurs adversaires sans être dérangés ou poursuivis, faussant complètement le championnat. C’est l’une des astuces trouvées pour combiner les matches sans compromettre les joueurs ni les entraîneurs. Ce règlement n’a pas l’ambition d’éradiquer complètement le phénomène de la combine qui s’est malheureusement  enracinée chez nous nous, mais il rend quelque peu la tâche des tricheurs plus difficile. Cela dit, l’opinion sportive n’est pas dupe, la combine et autres arrangements des matches ont encore de beaux jours dans nos différents championnats. Ce qui enlève toute crédibilité à nos compétitions. L’on se demande dès lors si le champion est le véritable champion, alors que les équipes reléguées ne sont pas toujours celles qui devraient descendre au palier inférieur. Mais tout le monde s’y conforme en sachant que dans ce milieu infâme, il n’y a pas de place pour les honnêtes gens.Il faut savoir par ailleurs que le FAF est la seule fédération au monde à adopter un règlement étonnant et qui parait complètement décalé qui stipule qu’en cas d’égalité de points entre deux équipes à la fin de la saison et un goal-average particulier identique, c’est le goal-average général…de l’aller qui les départage. Une loi qui sévit depuis les années 70. Les responsables de l’époque jugeaient déjà qu’il y avait trop de magouilles durant la phase retour. C’est pour cette raison qu’ils n’y tenaient pas compte. Visiblement, le fléau de la combine ne date pas d’hier, comme tentent de nous le faire croire certains. Il est aussi vieux que notre championnat. À méditer…

Ali Nezlioui