CICR: La Croix-Rouge ICR appelle les pays africains à protéger leurs populations

0
132

Une responsable du Comité international de la  Croix-Rouge (CICR) a demandé lundi aux pays africains de veiller à la  protection de leurs populations en période de conflit armé, quelles que  soient leurs opinions politiques.

Les attaques contre les femmes, les enfants ainsi que d’autres civils sont  « inacceptables », a indiqué la directrice du droit international et des politiques humanitaires du CICR, Helen Durham, appelant les gouvernements à  remplir leurs obligations en vertu du droit international humanitaire (DIH), de former les militaires et de faire comprendre aux civils que même les guerres ont des limites.    

Elle s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’occasion de la 5e  Conférence du droit international humanitaire de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du Commonwealth, qui s’est ouverte lundi à Kigali.    Plus de 150 délégués de plus de 35 pays du Commonwealth y assistent. Les participants discuteront de la lutte contre les violations graves du DIH,  en particulier la mise en úuvre des conventions de Genève, et échangeront des informations sur la mise en oeuvre par chacun de ces conventions.

Tous les pays du Commonwealth doivent renforcer leur collaboration  continue pour assurer la protection des victimes des conflits armés, a  déclaré Steve Malby, chef du Bureau du Commonwealth pour la réforme de la  justice civile et pénale, à l’ouverture de la conférence.