Collision de deux bus à El Oued, 12 morts et 46 blessés:  Etat de santé «stable» des blessés transférés à l’hôpital Bachir-Bennacer de Biskra

0
233

L’état de santé des trois blessés transférés à l’hôpital Bachir-Bennacer de la wilaya Biskra, faisant partie des victimes d’un tragique accident de la circulation survenu ce dimanche matin sur la RN 3, au niveau du segment reliant la commune de Still à El Oued et celle d’Oumache à Biskra, est «stable», a affirmé à l’APS, le directeur de la Santé, Mohamed Laïb.

«Aux premières heures de la matinée de dimanche, deux blessés originaires de Jijel ont été transférés à l’hôpital Bachir-Bennacer par les éléments de protection civile de la wilaya de Biskra, intervenus pour apporter assistance à leurs collègues d’El Oued, tandis que le troisième a été transféré de l’hôpital de la commune d’El M’Ghair (El Oued) pour subir une neurochirurgie, une spécialité faisant défaut au sein de l’établissement de santé de cette commune qui a dû faire face à l’évacuation d’un grand nombre de victimes et de blessés de l’accident», a précisé ce responsable. Le même responsable a également fait savoir que «les 2 premiers blessés souffrent de fractures multiples, alors que le troisième doit subir une batterie d’analyses nécessaires avant l’intervention chirurgicale». Deux autres blessés ont été dans une seconde phase transférés vers la même structure hospitalière, selon son directeur. De son côté, le wali de Biskra, Ahmed Karoum, s’est rendu à l’hôpital Bachir Bennacer pour s’enquérir de l’état de santé des blessés et les conditions de leur prise en charge. Au total six blessés dans l’accident ont été transférés, à l’établissement public hospitalier de Biskra, au vu de la gravité de leur état, selon le directeur de la Santé et de la Population de la wilaya d’El Oued, Abdelkader Laouini. Pour rappel, une collision frontale entre deux bus s’est produite, vers 2 heures du matin sur la RN 3, au niveau du segment reliant la commune de Still (El Oued) et celle d’Oumache (Biskra). La collision entre ces deux bus (l’un assurant la ligne Ouargla-Jijel et le second la ligne Sétif-Ouargla), a provoqué la mort de 12 personnes et blessé 46 autres.

Malia S.