Colloque international sur la santé animale – S’aligner suivant les normes pour soutenir l’économie

0
696

 Les participants à un colloque international sur la santé animale, ouvert lundi à l’université de Tiaret, ont insisté sur le développement de la production animale suivant les normes pour soutenir  l’économie dans les pays arabes et africains.

Le directeur de l’institut vétérinaire de Tiaret, Bouabdellah Benallou a soutenu que les pays arabes et africains doivent développer l’élevage et la  production animale suivant les normes à travers la formation des éleveurs  et des vétérinaires sur l’amélioration génétique, l’insémination artificielle et la lutte contre les zoonoses, soulignant que les éleveurs doivent bénéficier d’une formation continue pour s’adapter aux évolutions  technologiques. Le président d’honneur de l’Association mondiale des vétérinaires et de  l’Union tunisienne des vétérinaires, Dr Fawzi Kachrid a mis l’accent sur les efforts à déployer par différents pays arabes et africains en matière de production animale et dérivés, estimant que de telles rencontres constituent un espace pour échanger les idées trouver les moyens pour  réduire la facture d’importation et assurer l’autosuffisance alimentaire. Le vice-président de la Commission africaine des vétérinaires et  représentant de l’Union des vétérinaires du Benin, Dr Lowen Niaou a abordé  les moyens recherchés par les pays africains pour exploiter leurs  ressources dans le cadre de l’Union africaine et se délivrer de la dépendance alimentaire, soulignant que le vétérinaire a un rôle stratégique dans la croissance économique. Le représentant du ministère algérien de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Iliès Rahal a fait savoir que la stratégie de  l’Etat algérien dans le domaine de la santé publique est basée sur la collaboration entre les secteurs sanitaire et vétérinaire. Organisé à l’initiative de l’institut vétérinaire et du club scientifique  « Er-Razi », ce colloque de trois jours enregistre la participation d’universitaires et de vétérinaires d’Algérie, Tunisie, Maroc, Emirats arabes unis, Egypte, Libye et Bénin et de représentants d’instances arabes,  africaines et mondiales.

Yasmine.D