Commerce extérieur : Le déficit commercial poursuit sa hausse

0
814
Photo : Slimane Lotfi ©

Le déficit commercial de l’Algérie a augmenté de plus de 20% durant les neuf premiers mois de 2016. Selon une étude du Centre national des statistiques, (CNIS), le volume global des importations de l’Algérie enregistré durant les neuf premiers mois de l’année en cours a atteint les «35,08 milliards de dollars US soit une baisse de 11,09% par rapport aux résultats des neuf premiers mois 2015».

Le volume atteint par les exportations est également touché par la baisse. Il a atteint les «20,04 milliards de dollars US» soit une diminution de 25,57% par rapport à la même période de comparaison. Cette tendance baissière, vient ainsi se traduire par un déficit de la balance commerciale de 15,04 milliards de dollars US. Pour cette période aussi, le taux de couverture des importations reste plus élevé que celui couvert par les exportations.  Ainsi, par groupes de produits du côté des importations, le rapport du Cnis état de plusieurs baisses, à l’exemple des «biens alimentaires 13,33%, les biens destinés à l’outil de production 9,98%, les biens de consommation non alimentaires 6,02%, les biens d’équipements 13,37%. Pour cette catégorie la baisse a été induite essentiellement, par les appareils électriques les véhicules de transport de personnes et de marchandises. Ainsi, le groupe des «biens de consommation non alimentaires» vient en troisième position dans la structure des importations réalisées durant les neuf premiers mois 2016 avec 6,2 milliards de dollars US soit une proportion de 17,67% du volume global. Le groupe des «biens alimentaires» occupe le dernier rang dans la structure de nos importations avec la quote-part de 17,43% et un volume de 6,11 milliards de dollars US. Notons que ce groupe enregistre, par rapport aux neuf premier mois 2015, une diminution de plus de 13,3%, soit 940 millions de dollars US. Côté exportation, les hydrocarbures continuent à représenter l’essentiel des ventes à l’étranger de l’Algérie. Durant les neuf premiers mois 2016, cette catégorie a couvert la part de 93,73 % du volume global des exportations. Bien que le taux semble haut, il est toutefois en baisse de 26,29 % par rapport à la même période 2015. Quant aux exportations «hors hydrocarbures», elles demeurent toujours marginales. Cette catégorie n’a couvert que 6,27% du volume global des exportations pour une valeur de 1,25 milliard de dollars US. Si on les comparait avec les résultats obtenus durant la même période de comparaisons, il s’avère qu’elles ont enregistré une baisse de 13,31%. Concernant les principaux produits hors hydrocarbures exportés, la plus grosse part a été réservée par le groupe «demi-produits». Celle-ci représente «4,67 % du volume global des exportations soit l’équivalent de 936 millions de dollars US». En seconde position vient le groupe «biens alimentaires» avec une part de 1,04% soit 208 millions de dollars US. Ce groupe sera suivi par le groupe «produits bruts» avec la part de 0,30% soit en valeur absolue 61 millions de dollars US.

La dernière position a été partagée par les groupes «biens d’équipement industriels» et «biens de consommations non alimentaires» avec respectivement des parts de 0,19% et 0,06%. S’agissant des principaux partenaires de l’Algérie le rapport du Cnis montre que c’est avec les pays de l’OCDE que les échanges extérieurs ont été les plus importants et plus particulièrement avec les pays de l’Union européenne. Ceci n’exclut en rien la présence d’échange avec les pays hors UE même si ce dernier demeure faible. En effet, le volume global des échanges avec les pays hors UE et OCDE, a atteint les 721 millions de dollars US. il affiche une diminution de «29,66% de leur part du marché par rapport aux neuf mois 2015», car chutant de 1,02 milliard de dollars US. De même pour les pays de l’Asie et de l’Amérique. Les échanges avec la première région ont affiché une baisse de «11,61% passant de 11,32 milliards de dollars US à 10 milliards de dollars US durant la période des neuf premiers mois de l’année, la seconde région a enregistré quant à elle  une légère baisse de 0,32% par rapport aux neuf mois 2015 en passant de 3,39 milliards de dollars US à 3,37 milliards de dollars US.

A.D.