Commerce: Kamel Rezig promet aux Algériens de passer un Ramadhan serein

0
440
Ministre du Commerce, Kamel Rezig.

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé, ce dimanche, que son secteur œuvrait en collaboration avec les autres départements ministériels à la régulation et l’organisation du marché à travers l’amélioration des conditions de la commercialisation et du transport, dans le cadre de l’objectif tracé de faire face aux intermédiaires.

«Suite à l’adoption du Plan d’action, aujourd’hui, le Gouvernement, y compris le ministère du Commerce, procèdera l’opérationnalisation d’une série de mesures pour améliorer plusieurs aspects relatifs à de nombreux domaines», a déclaré Kamel Rezig à la presse, en marge d’une plénière au Conseil de la nation consacrée au débat du Plan d’action du Gouvernement. «Le Plan d’action du Gouvernement adopté, nous nous attèlerons au traitement et à l’amélioration de la situation», a-t-il assuré. En matière de commerce extérieur, le ministre a rappelé la démarche du Gouvernement visant la mise en œuvre du projet du président de la République, Abdelmadjid Tebboune relatif à l’élaboration d’un fichier de tous les biens produits localement, dans un délai de 6 mois, avec la précision des quantités et de la qualité des produits.

Ce fichier permettra, a-t-il expliqué, de procéder à l’importation de certains produits et la rationalisation des produits, dont les besoins sont quantifiés. Évoquant le dossier du lait, le ministre a évoqué «un progrès considérable» ces trois dernières semaines en matière de garantie des quantités nécessaires au prix codifié. Kamel Rezig a affirmé que le manque du lait dans certaines régions était le résultat des comportements des citoyens eux-mêmes qui achètent plus que leurs besoins quotidiens. Il a fait état, par ailleurs, du recensement de 400 communes qui n’étaient pas concernées par le plan de distribution de ce produit, affirmant qu’elles seront intégrées dans le schéma de distribution. Le ministre a tenu à affirmé, à ce propos, que sa page et son adresse électronique étaient à la disposition des citoyens, étant donner qu’ils sont des partenaires dans la bataille du secteur contre les intermédiaires, réitérant ses engagements à mettre un terme définitivement au problème de distribution de lait. Pour ce qui est des préparatifs en cours pour le mois de Ramadhan, ce dernier a affirmé que le secteur œuvre en coordination avec d’autres ministères pour permettre aux Algériens de passer un Ramadhan «serein». Kamel Rezig a annoncé, dans ce cadre, des ventes promotionnelles, pour la première fois, durant ce mois béni de plusieurs produits tant alimentaires que des biens d’habillement ou d’équipements, outre, la mise en place des  grands espaces commerciaux pour la vente du produit local à des prix raisonnables.

Houda H.