Commerce: Une cartographie nationale de laboratoires de contrôle «adoptée avant la fin du 1e semestre 2021»

0
78

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé, hier à Biskra qu’«une cartographie nationale des laboratoires de contrôle de qualité, composée de 53 laboratoires, sera adoptée avant la fin du premier semestre 2021.

Cette cartographie de laboratoire permettra d’assurer le contrôle de qualité et de conformité des produits locaux et ceux importés destinés à la commercialisation», a précisé le ministre, au cours de l’inspection d’un laboratoire de contrôle de qualité, dans le cadre de sa visite de travail dans cette wilaya. Il a, dans ce sens, détaillé que «cette cartographie englobera 45 laboratoires fixes de contrôle de qualité et 8 autres laboratoires itinérants». Le ministre a aussi souligné que  sept  demandes d’accréditation de laboratoires  de certification Iso, parvenues de plusieurs wilayas dont Biskra, ont été déposées auprès des instances habilitées à livrer l’autorisation de création des ces organismes de contrôle. M. Rezig a ajouté qu’«en coordination avec les laboratoires d’autres secteurs et ceux accrédités de statut privé, un réseau de contrôle de produits émergera et œuvrera à protéger la santé du consommateur», qualifiant celle-ci (la santé du consommateur ndlr) de «ligne rouge». M. Rezig a également souligné la nécessité d’intensifier les opérations de sensibilisation des commerçants et opérateurs économiques pour «réduire le taux de non-conformité des produits à Biskra», appelant à «une coordination avec les services de l’agriculture, l’industrie et de la santé pour y parvenir». Ces directives ont été données suite un exposé, présenté au laboratoire de contrôle de qualité, dans lequel il a été souligné que le taux  de non-conformité des produits dans la wilaya s’élevait à 16%. S’agissant de la pénurie de lait subventionné, le ministre a révélé l’existence d’un «comité mixte entre les ministères de l’Agriculture, du Développement rural et du Commerce, qui travaille à revoir à la hausse les quotas attribués aux laiteries en cette matière première». Le ministre du Commerce avait entamé sa visite dans la wilaya de Biskra en se rendant au laboratoire de contrôle de qualité et de répression des fraudes, où il a inspecté les services d’analyse microbiologique et physiochimique avant de visiter le siège de la direction locale du commerce. Le ministre devra poursuivre sa visite en inspectant la cimenterie Cilas ainsi qu’une ferme pilote de produits agricoles.

Yamina N’chraga