Compétitions interclubs :  La LFP promet de « s’adapter  aux désagréments »  

0
377

 

La Ligue de football professionnel (LFP), réunie  lundi à Alger sous la direction de son président Abdelkrim Medouar a « promis d’assurer un calendrier cohérent pour la Ligue 1 Mobilis, sans  porter préjudice à aucun club » et ce, malgré l’engagement de sept formations nationales dans les différentes joutes interclubs de la saison 2019-2020.

« La LFP appréhende quelque peu la suite de la programmation, car chargée de plusieurs rendez-vous internationaux, aussi bien pour les clubs que pour  les différentes sélections nationales, sans parler d’autres contraintes, qui sont totalement indépendantes de la Ligue. Malgré cela, la LFP essayera de trouver les meilleures formules, pour assurer un calendrier cohérent,  sans porter préjudice à aucun club » a promis cette instance dans un communiqué, diffusé lundi soir sur son site officiel. En effet, cette saison, l’Algérie compte pas moins de sept représentants dans les différentes joutes internationales, à savoir : l’USM Alger et la  JS Kabylie en Ligue des Champions africaine, le Paradou AC et le CR Belouizdad en Coupe de la Confédération, ainsi que la JS Saoura, le MC Alger et le CS Constantine en Ligue des Champions arabes. De nombreux engagements internationaux, qui devraient générer le report ou  l’avancement de certains matchs de championnat, provocant ainsi une importante perturbation dans le calendrier national préalablement établi. L’instance dirigée par Abdelkrim Medouar a cependant considéré qu’il est de « son devoir de s’adapter à toutes les situations », ajoutant qu’elle  garde à l’esprit le fait que c’est « l’intérêt général » qui devra être « placé au-dessus de toute autre considération ».

Bessa N