Complexe El-Hadjar: La ministre installe  le Comité Interministériel du suivi de  mise en oeuvre des mesures d’urgence

0
124
Djamila TAMAZIRT, Ministre de l'Industrie et des Mines. Ph :Fateh Guidoum / PPAgency

Un Comité Interministériel chargé du suivi de  l’état de mise en úuvre des mesures d’urgence décidées au profit du  complexe sidérurgique d’El Hadjar (Annaba) a été installé par la ministre  de l’Industrie et des Mines Mme Djamila Tamazirt. 

L’installation de ce Comité a été décidée lors du Conseil interministériel,  tenu le 17 septembre dernier relatif à la situation du complexe  sidérurgique d’El Hadjar. Cette réunion a été organisée suite aux perturbations de l’activité du  Complexe induites, notamment par les dysfonctionnements enregistrés dans  les opérations d’acheminement du minerai de fer à partir des mines d’Ouenza  et de Boukhadra, rappelle le ministère.  Ainsi, les mesures décidées visent à « assurer le redressement de la  situation du Complexe dans le but d’assurer la pérennité de son activité,  la sauvegarde des postes d’emplois, lui assurer un rehaussement de sa  compétitivité et surtout la sauvegarde des investissements colossaux  suscrits par le Trésor public », a poursuivi la même source. En plus du suivi de la situation de l’approvisionnement du Complexe d’El  Hadjar en minerai de fer, le  Comité devra présenter des « propositions de  solutions pour le redressement de la situation globale du Complexe prenant  en compte l’ensemble des problématiques rencontrées notamment, financière,  organisationnelle, production et portefeuille produits,  Ies emplois, les  projets de développement, Ies besoins en eau et en énergie (électricité et  gaz),  Ie positionnement vis-à-vis de la concurrence », selon le communiqué. « Un plan stratégique pour SEH (Complexe Sidérurgique d’El Hadjar) devra  être mis en place par Ie Comité », ajoute la même source.  Ce comité devra établir un premier rapport, dans un délai d’un mois qui  sera présenté par la ministre de l’Industrie et des Mines en réunion du  Gouvernement. Présidé par la ministre de l’Industrie et des Mines, le Comité  interministériel est composé des représentants des secteurs ministériels de  la Défense nationale, de l’Intérieur et des Collectivités locales, des  Finances, de l’Energie , des Travaux publics et des Transports et des  Ressources en eau, ainsi que les principaux Groupes, EPE et EPIC également  concernés. Il s’agit des groupes,  MANAL, IMETALI , LOGITRANS,  MFE (Société des  Mines de Fer de l’Est) , SEH (Complexe Sidérurgique d’El Hadjar) et l’EPIC  SNTF.

Youcef B