Conformément aux orientations du chef de l’Etat: Saïd Chanegriha met en avant la vision «clairvoyante et perspicace» de l’ANP

0
296

En visite à la 6e Région militaire à Tamanrasset, le général-major, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) par intérim, a fait état de la «profonde conviction de la sensibilité des missions assignées à l’Armée nationale populaire et notre conscience, voire notre détermination à les assumer pleinement», assurant que «le devoir nous appelle aujourd’hui, chacun au niveau de son poste de travail et dans les limites de ses prérogatives et responsabilités, à poursuivre d’une manière permanente, méthodique et rationnelle, sous la conduite du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et avec son appui et ses orientations, l’effort global et intégré que nous entreprenons, à l’aune de la nouvelle étape, suivant une stratégie étudiée et une vision clairvoyante et perspicace. Il a exhorté, par la même occasion, les personnels de la 6e Région militaire, à «ne ménager aucun effort, afin de faire face et mettre en échec toute tentative, susceptible de porter atteinte à l’unité territoriale du pays».

Le général-major Chanegriha effectue une visite de travail et d’inspection à la 6e RM à Tamanrasset, dans le cadre du suivi de l’état d’avancement de l’exécution du programme de préparation au combat pour l’année 2019-2020, à travers l’ensemble des unités de l’ANP au niveau des différentes RM. Tout en rappelant ce qui se passe dans notre voisinage géographique global, en termes d’événements accélérés, il a fait remarquer que cela constitue «un motif essentiel pour faire preuve davantage de veille et de vigilance». Pour lui, «le phénomène d’instabilité que vit notre voisinage proche et lointain, ne représentera aucun danger sur notre territoire national, car la terre d’Algérie demeurera à jamais préservée, grâce à ses enfants mobilisés sur chaque parcelle de son territoire. Soyez, donc, au niveau de la 6e Région militaire comme vous l’avez toujours été, à la hauteur de la confiance placée en vous par votre pays, votre peuple et votre Armée». Le général-major Chanegriha a affirmé que «nous avons la ferme détermination à poursuivre la consolidation des potentiels du Corps de Bataille de l’Armée nationale populaire et à assurer les conditions nécessaires de rehaussement de sa disponibilité, à même de garantir l’amélioration des aptitudes opérationnelles et combatives de toutes ses formations et composantes et ce, au service de l’intérêt de l’Algérie, et en consolidation de la volonté de ses valeureux enfants, déterminés à faire face à toute menace, quelle que soit sa nature ou son origine, et attachés à l’unité, à la souveraineté, à l’indépendance, à la sécurité et à la stabilité du pays». Il faut dire que face aux menaces externes liées notamment à l’insécurité qui règne dans les pays du voisinage immédiat, l’Algérie se trouve dans l’obligation de sécuriser ses frontières pour empêcher toute tentative de déstabilisation de son territoire. Le message lancé récemment par le président de la République, appelant à la consolidation du front interne pour faire face aux menaces externes qui pèsent sur la stabilité du pays, dénote de la gravité de la situation qui exige, aujourd’hui plus que jamais, plus de vigilance pour faire échec à tous les complots qui se trament contre notre pays. «Ce qui se passe dans notre voisinage géographique global, en termes d’événements accélérés constitue «un motif essentiel pour faire preuve davantage de veille et de vigilance. le phénomène d’instabilité que vit notre voisinage proche et lointain, ne représentera aucun danger sur notre territoire national, car la terre d’Algérie demeurera à jamais préservée, grâce à ses enfants mobilisés sur chaque parcelle de son territoire» Une fois de plus, le peuple algérien est interpellé par le chef de l’Etat qui n’a pas manqué d’appeler la société algérienne à faire preuve de la «plus grande vigilance» et à soutenir «l’engagement héroïque» de l’ANP et des forces de sécurité face au terrorisme et à toutes les formes de déstabilisation. Les forces de l’ANP ont réussi, en maintes occasions, à déjouer plusieurs tentatives d’infiltration de groupes terroristes lourdement armés. Le peuple est aussi invité à prendre conscience des véritables enjeux qui se cachent derrière les opinions et les commentaires, faits au nom de la liberté d’expression mais visant, en réalité, des objectifs autrement plus sournois, qui ciblent la stabilité et l’affaiblissement du système de défense et de sécurité nationale. De ce fait, les responsables au plus sommet de l’Etat n’ont eu de cesse d’adresser de sévères mises en garde en direction de ceux qui appellent à la fitna et tentent de porter atteinte à la stabilité du pays, tout en réaffirmant que l’Algérie s’est engagée sur la voie du développement, du progrès, de la paix et de la sécurité dans un contexte géostratégique extrêmement tendu. Ils ont affirmé qu’il serait difficile de poursuivre notre marche si nous ne pourrons pas préserver la stabilité que tentent de compromettre les partisans de la fitna et les aventuriers, soulignant que la conjoncture actuelle «nous appelle à mettre l’intérêt du pays au-dessus de toute autre considération» et l’Algérie doit poursuivre son développement «en valorisant les acquis enregistrés dans les  tous les domaines». Dans cette conjoncture marquée par de nombreux défis et enjeux sécuritaires, l’ANP est déterminée à poursuivre, sans relâche, la lutte contre les hordes criminelles qui tentent de porter atteinte à la stabilité du pays et à son unité nationale. Les Forces de l’armée sont prêtes à œuvrer, avec force et détermination, pour débarrasser définitivement le pays et le peuple, de ce fléau qui n’a fait que retarder le progrès et freiné le processus de développement national. La force, l’homogénéité et la cohésion de l’ANP ont empêché les ennemis de l’Algérie et tous ceux qui nourrissent de funestes projets de mettre à exécution leurs plans macabres.

  1. Benslimane