Contestation des habitants des logements précaires à Sidi Bel-Abbès: Un  citoyen s’immole  

0
448

 

 Un jeune de 30 ans s’est immolé mardi  après midi après s’être aspergé d’essence suite aux protestations des  occupants d’habitations anarchiques à la cité « Boumlik » route Zerouala,  commune de Sidi Bel-Abbès.

Une source médicale au centre hospitalo-universitaire de Sidi Bel-Abbès,  « Abdelkader Hassani » a indiqué que la victime a été transférée à cet établissement sanitaire dans un état critique, souffrant de brulures du deuxième degré. Il a été placé en soins intensifs en attendant son  transfert au service des brulés à hôpital d’Oran. La même source a ajouté que la victime a provoqué des blessures à un autre jeune âgé de 20 ans lorsque ce dernier essayait de le secourir. Ce jeune a été atteint à ses mains et son dos. Il reçoit actuellement des soins aux  urgences. A rappeler que la cité Boumlik a connu durant les trois derniers jours un mouvement de contestation des habitants des bidonvilles qui ont recouru à la fermeture de la route qui mène à la commune de Zerouala revendiquant leur relogement dans des habitations décentes . Le Wali de Sidi Bel-Abbès, Ahmed Abdelhafid Sassi, s’est déplacé en  compagnie des autorités civiles et sécuritaires au centre hospitalo-universitaire pour s’enquérir de l’état de santé des blessés.