Coopération algéro-britannique: Une délégation de chefs d’entreprises britanniques en visite dimanche prochain à Alger

0
303

Une délégation de 20 chefs d’entreprises britanniques spécialisées dans le secteur des hydrocarbures sera en visite dimanche prochain à Alger, dans le cadre du renforcement de la coopération entre l’Algérie et le Royaume-Uni, a indiqué, ce mardi, à Tizi-Ouzou l‘ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Andrew Noble. Cette visite qui se déroulera «au niveau de la Résidence» de ce représentant diplomatique en présence d’investisseurs algériens vise «à renforcer les relations entre les investisseurs des deux pays», a souligné le diplomate, lors d’une rencontre avec les opérateurs de la wilaya de Tizi-Ouzou, organisée par la Chambre de commerce et d’industrie Djurdjura (CCID). Le diplomate s’est dit «prêt à faire ce qu’il faut pour établir une connexion entre le Royaume-Uni et l’Algérie». A cet effet, des invitations seront remises aux chefs d’entreprises de la wilaya de Tizi-Ouzou opérant dans le secteur des hydrocarbures pour assister à cette réception leur permettant de rencontrer d’éventuels partenaires en Ecosse et d’établir des contacts directs entre les investisseurs des deux pays. L’autre événement annoncé par Noble est la célé- bration le 8 novembre prochain, en collaboration avec les ministères de la Défense nationale et des Affaires étrangères, du 75e anniversaire du débarquement des troupes alliées en Algérie (en 1942). «Cet événement sera également une occasion pour commémorer aussi le sacrifice des enfants de ce pays et surtout des mères algériennes, qui ont été impliqués dans cette guerre. Un sacrifice qui n’a pas été assez commémoré», a déclaré Noble tout en ajoutant que c’est «un épisode important» de l’Histoire, dans lequel «l’Algérie a joué un rôle mondial pour mettre un terme au régime brutal d’Hitler». Lors de cette visite à Tizi-Ouzou, le diplomate britannique a rencontré le wali, Mohammed Bouderbali, pour discuter des possibilités d’investissement dans la wilaya. Noble s’est également rendu à l’université «Ahmed-Tessa, où il a abordé avec le recteur de l’enseignement de la langue anglaise. L’ambassadeur a affiché son intérêt pour le développement des relations avec l’université algérienne.