Coopération algero-française: Sellal reçoit le  ministre français de l’Intérieur

0
1090

 

En visite de travail à Alger, ce mardi, et dans le cadre des rencontres périodiques de concertation, le ministre français de l’intérieur a été reçu par le Premier ministre Abdelmalek sellal. L’entretien, a permis d’affermir la solidarité franco-algérienne dans un environnement sécuritaire troublé. L’entretien entre M. Sellal et M. Le Roux, « a donné lieu à l’examen de l’état d’évolution des relations bilatérales notamment la coopération sécuritaire, la lutte contre la criminalité transfrontalière et la circulation des biens et des personnes », a précisé un communiqué du premier ministère. Les deux parties ont, par ailleurs, procédé à un échange de vues sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun et celles ayant trait à l’évolution de la situation politique, sécuritaire et humanitaire dans l’ensemble de la sous-région. A cet égard, les développements intervenus dans la gestion des conflits en cours dans les pays partageant des frontières avec l’Algérie ont été au centre de l’intérêt des deux responsables. L’accent a été mis sur la « nécessité pour la communauté internationale, d’accompagner les efforts des parties concernées œuvrant à aboutir à un règlement rapide et pacifique des conflits par la consolidation des voies du dialogue et de la concertation politique ».  Bruno le Roux, s’est également entretenu avec son homologue Noureddine Bedoui, les échanges entre les ministres de l’Intérieur ont valorisé l’excellence de la coopération bilatérale en matière de sécurité. Celle-ci s’est illustrée par le lancement ce jour d’un projet de jumelage européen dans le domaine de la sécurité civile. Porté par l’opérateur français Civipol, il permettra de renforcer les capacités opérationnelles des services de la protection civile algérienne et de définir une meilleure prévention des risques. Les discussions entre les ministres ont également porté sur le combat contre le terrorisme et le crime organisé et sur la lutte contre l’immigration irrégulière. En consolidation de la coopération existante, un partenariat va se mettre en place dans l’action menée contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, ainsi que sur les questions de cybercriminalité.