Coopération commerciale : Djellab examine la coopération bilatérale avec le ministre délégué  japonais et le président du parlement du Malawi

0
528

 Le ministre du Commerce, Saïd Djellab a examiné,  jeudi à Alger, les voies et moyens de renforcer la coopération commerciale  et la promotion des investissements entre l’Algérie et le Japon et entre  l’Algérie et le Malawi, et ce durant deux entretiens distincts avec le  ministre délégué auprès du ministre japonais de l’Economie, du Commerce et  de l’Industrie, Yoji Muto, et le président du parlement du Malawi, Richard  Makowa Msowya, indique un communiqué du ministère.

Lors de son entretien avec M. Yoji Muto, le ministre du Commerce a évoqué  l’état des relations commerciales entre l’Algérie et le Japon qu’il a  qualifiées de « bonnes ». Les deux parties ont examiné les voies et moyens d’atteindre des  partenariats efficaces et réussies pour la domiciliation d’investissements  de qualité entre les deux pays et le développement des domaines  prometteurs, mettant en avant les opportunités d’investissement dans  différents domaines. De son côté, le ministre délégué auprès du ministre japonais de  l’Economie, du Commerce et de l’Industrie a exprimé l’intérêt de son pays  de consolider cette coopération et de promouvoir le partenariat commercial  et économique entre les deux pays. Il a affirmé, à cet effet, la disponibilité de son pays d’accompagner  l’Algérie dans le développement de son économie, notamment dans le domaine  des technologies, et dans l’intensification de ses exportations hors  hydrocarbure vers le Japon. M. Yoji Muto a sollicité l’Algérie de voter en faveur du Japon pour  abriter l’exposition universelle 2025. D’autre part, le ministre du Commerce a passé en revue avec le président  du parlement de la République du Malawi les questions d’intérêt commun et  les voies et moyens de renforcer la coopération entre l’Algérie et le  Malawi dans les domaines commerciale et économique. Dans ce contexte, M. Djellab a mis l’accent sur l’importance de créer des  investissements entre l’Algérie et le Malawi à même de contribuer au  développement des relations bilatérales et augmenter les échanges  commerciaux, notamment les exportations algériennes. Il a également insisté sur la nécessité de créer un Conseil d’affaires  algéro-malawien, a ajouté la même source. Pour sa part, le président du parlement du Malawi a exprimé la volonté de  son pays de renforcer la coordination des politiques avec l’Algérie et le  développement de la coopération dans les domaines du commerce et de  l’investissement, de conclure des conventions en matière des relations  économiques de haut niveau, d’autant que le volume des échanges commerciaux  entre les deux pays reste faible.

N.I