Coronavirus: Les appels au respect des règles de prévention se multiplient

0
177
Photo Fatah Guidoum@L'Echo d'Algérie

Face à la propagation du coronavirus, les appels au respect des règles de prévention, notamment en ce qui concerne le confinement, se multiplient aussi bien de la part du président de la République que du côté des personnalités, des institutions et des organisations nationales.

Ainsi, le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Chorfi a appelé les citoyens au respect des règles de prévention recommandées sur les plans sanitaire, officiel et doctrinal. Saluant ceux qui ont toujours veillé à prémunir le pays de tout ce qui menace son unité et son intégrité et qui l’ont prouvé notamment lors des élections du 12 décembre 2019, Chorfi a souligné que le confinement devient un devoir et un impératif pour préserver notre santé et celle de nos enfants et de nos proches. Il a appelé, à ce titre, à «renouer avec nos traditions authentiques de coopération et de solidarité», ajoutant que «notre histoire proche témoigne de nos hautes qualités humaines, à l’instar de mai 1945, de janvier 1957 et de juillet 1962, des dates, a-t-il dit, qui ont inscrit les plus belles images de la fraternité algéro-algérienne ». «Aujourd’hui, nous devons tous ajouter à l’histoire cette page de solidarité, à la gloire de nos aïeux pour être les dignes successeurs», a-t-il souligné. Abondant dans le même sens, l’APN a appelé «à faire prévaloir l’esprit d’initiative et de solidarité et à faire preuve d’altruisme face à la propagation de l’épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19), invitant les députés et les cadres de l’institution parlementaire à contribuer financièrement à la campagne nationale contre la pandémie. Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19, l’APN a «salué les mesures prises par le gouvernement» et appelé à «faire prévaloir l’esprit d’initiative et de solidarité et à faire preuve d’altruisme en cette conjoncture sensible», invitant les députés et les cadres de l’institution parlementaire à contribuer financièrement à la campagne nationale contre la pandémie».

La Chambre basse du Parlement a, en outre, invité les députés à «poursuivre leurs efforts dans leurs wilayas à travers la collaboration avec les autorités locales en matière de sensibilisation et la coordination avec les élus locaux et la société civile concernant tout ce qui a trait aux initiatives d’entraide et de solidarité avec le peuple en cette conjoncture difficile». Après avoir salué la prise de conscience citoyenne face à cette épidémie comme en témoigne le respect par les citoyens des mesures prises par le Haut conseil de sécurité, sous la présidence du président de la République, lors de ses récentes réunions, l’APN a appelé à «davantage de responsabilité individuelle et à la patience pour surmonter cette épreuve planétaire».Elle a également exprimé sa gratitude aux médecins et aux personnels de santé pour «leurs grands efforts et leurs immenses sacrifices, rendant aussi hommage aux institutions et parties qui continuent de travailler, citant tout particulièrement les institutions sécuritaires et paramilitaires, ainsi que les personnels en charge de l’hygiène, pour leurs efforts au service des citoyens et pour assurer la sécurité». D’autre part, elle a appelé le gouvernement à «accorder davantage d’intérêt aux secteurs économiques, en particulier les agriculteurs qui veillent à répondre aux besoins des citoyens», exhortant les commerçants à «lutter contre toutes les formes de spéculation» Ceci, au moment où les campagnes de sensibilisation contre le coronavirus se poursuivent à travers les différentes wilayas du pays avec la participation de la société civile et ce, parallèlement à l’opération de désinfection des structures et installations publiques et privées. Les caravanes de prévention et de sensibilisation continuent ainsi de sillonner tout le pays pour inciter les citoyens à rester chez eux et à respecter les conditions de quarantaine, ainsi que les règles d’hygiène, en se lavant les mains régulièrement et en prévoyant une distanciation sociale d’un mètre entre eux, de même que d’éviter les rassemblements de plus de deux personnes. C’est le cas, notamment de plusieurs associations et organisations nationales qui ont appelé les citoyens à contribuer avec les autorités locales aux opérations de service public, au vu du développement de la situation sur le coronavirus. Tout en insistant sur les mesures préventives nécessaires et en soulignant l’importance des opérations de sensibilisation et de prévention, tout comme les opérations de solidarité en direction des citoyens, ces organisations ont tenu à saluer les dernières décisions prises par les hautes autorités du pays pour faire face au coronavirus et exprimé leur appui aux décisions du Haut conseil de sécurité présidé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui s’inscrivent dans le cadre de la préservation de la santé des citoyens pour réduire la propagation de la pandémie. A cet effet, les services de la wilaya de Blida ont annoncé la prise d’une somme de mesures liées au confinement total imposé à la wilaya, et portant sur la garantie de la disponibilité de tous les besoins de base nécessités par les citoyens, en vue d’éviter toute perturbation. Selon un communiqué rendu public par les mêmes services, les mesures prises assurent notamment une couverture sanitaire aux citoyens, à travers la pérennité du fonctionnement des services de santé et de leur encadrement médical. Les personnels de santé bénéficient, à ce titre, d’autorisations spéciales pour assurer leur présence sur leur lieu de travail. Les mêmes mesures portent sur la continuité du service au niveau des pharmacies et des commerces d’alimentation générale et des produits d’hygiène, en préservant leur circuit de production et de distribution notamment. A cela s’ajoute, l’octroi d’autorisations de transport de matières premières au profit des centres de production, dans le but de garantir l’approvisionnement du marché et ce, parallèlement au maintien des points de vente ouverts, pour renforcer la vente directe des produits au niveau des quartiers et cités. Sachant que la mesure englobe tous les produits alimentaires de base, dont les fruits et légumes, lait et viandes. Le communiqué souligne, en outre, que la sortie des citoyens hors de leur domicile est soumise à «une raison justifiée», avec la condition que la sortie soit réduite à un seul membre de la famille pour les besoins quotidiens. La présentation d’une attestation de l’état civil est préférable, dans le cas d’un examen de la situation par les services concernés.

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait pris, lundi dernier, lors de la réunion du Haut conseil de sécurité, de nouvelles mesures visant à renforcer le dispositif déjà mis en place pour prévenir et lutter contre la propagation de l’épidémie du coronavirus à travers le territoire national, décrétant notamment un confinement partiel à Alger et total à Blida, la wilaya la plus touchée par la pandémie.

  1. Benslimane