Coronavirus: Les clubs obligés de s’adapter à la situation

0
183

Faut-il s’inquiéter des cas de Covid-19 enregistrés dernièrement chez les joueurs de la Ligue1 ? Il semble que beaucoup ont tendance à s’alarmer, comme on peut le constater sur les réseaux sociaux, au point de remettre en cause la reprise du championnat.

D’abord, il faut savoir que ces cas sont pour le moment isolés et ne constituent pas des clusters qui déciment tout un groupe. Visiblement, les staffs médicaux veillent au grain et à la moindre alerte, les personnes soupçonnées sont mis aussitôt en quarantaine et soumises à des tests PCR. C’est ce qui s’est passé dernièrement à l’USMA, en regroupement à Aïn Benian, où 3 joueurs ont du être isolés avant d’être testés. Les résultats se sont avérés négatifs au grand soulagement de tout le monde. Mais ça démontre le sérieux avec lequel est appliqué le protocole sanitaire au niveau de la plupart des clubs. Pour le moment, seul le CRB déplore des cas confirmés du nouveau coronavirus dans son effectif, comme il l’a confirmé, hier, dans un communiqué sans pour autant citer des noms. Il faut savoir que les tests sont effectués fréquemment, ce qui fait que la situation est sous contrôle, d’après les assurances des staffs médicaux. L’essentiel est de rester vigilant à tout moment et ne jamais baisser la garde. Il faut apprendre à vivre avec le virus. C’est malheureusement une réalité à laquelle on ne peut pas échapper. Malgré la propagation de la pandémie ces derniers temps, notamment en Europe, les championnats et les compétitions se poursuivent avec des restrictions, mais il n’est pas question pour le moment de les arrêter ou de le suspendre. Bien au contraire, même les sports de contact comme le judo ont programmé des compétitions, ces derniers jours. C’est dire que tout le monde s’adapte à la nouvelle donne tout en étant précautionnant en respectant les consignes sanitaires. Cela n’empêche pas que des sportifs soient touchés par le virus. Chaque jour en effet des cas sont déclarés ça et là, sans que cela perturbe les compétitions. Il y a néanmoins des matches qui sont reportés lorsque plusieurs membres d’une équipe sont positifs au nouveau coronavirus, mais rien de rédhibitoire. Généralement, les sportifs atteints reviennent dans leur équipe, après une dizaine de jours d’isolement. Pour le moment, il n’y a pas eu de cas compliqué chez les sportifs en activité. C’est un bon signe pour la suite, sachant que le championnat chez nous ne débutera pas avant la fin novembre prochain. Encore une fois, le plus important est de savoir composer avec le virus et réagir en fonction de la situation. Il ne sert à rien de céder à la panique au moindre cas avéré.

Ali Nezlioui