Coupe d’Algérie Les cadors tombent comme des mouches !

0
248

Il y a longtemps qu’on n’a pas vécu pareille hécatombe chez les cadors en Coupe d’Algérie. Après la sortie de la JSK, le MCA et le NAHD, lors du tour précédent, ce jeudi, d’autres ténors ont quitté sans gloire la compétition.

Il s’agit du CRB, le détenteur du trophée, l’USMA qui n’y arrive plus depuis son sacre mémorable en 2013 face au voisin mouloudéen, mais aussi le MCO. Les Belouizdadis sont tombés chez la lanterne rouge l’US Biskra, alors que les Usmistes ont complètement raté leur sortie face à l’ASMO. Les Hamraoua quant à eux, ont mordu la poussière à Boufarik. Le Widad, sociétaire du championnat amateur, faut-il le rappeler, est devenu par la force des choses, la terreur des pensionnaires de la Ligue 1, puisqu’après avoir écarté le MCA, il vient de récidiver en terrassant le MCO. Où s’arrêtera le WAB, véritable sensation cette année en Coupe d’Algérie ? L’US Biskra, son prochain adversaire en quarts de finale, est averti. Parmi les grands favoris de cette édition, finalement seule l’ESS a tenu son rang. Dans le choc des huitièmes, les Sétifiens sont venus à bout difficilement du CSC qui ne remportera pas Dame Coupe cette saison au grand dam de ses nombreux fans. Un trophée qui le fuit depuis sa création. En revanche, l’Entente s’érige comme un épouvantail en étant le seul véritable spécialiste de l’épreuve encore en lice. Ses supporters commencent déjà à rêver d’un neuvième sacre qui permettra à leur équipe de détenir seule le record des victoires en Coupe d’Algérie (actuellement, elle partage ce record avec le MCA, l’USMA et le CRB). On n’en est pas encore là. D’autant que le chemin est encore long. D’ailleurs, lors du prochain tour, l’ESS affrontera sont voisin le CABBA dans une double confrontation qui s’annonce explosive. Il faut savoir en effet qu’à partir des quarts de finale, les matches se dérouleront en aller et retour. C’est la nouveauté de cette édition. Par ailleurs, même si beaucoup de favoris sont restés en carafe, les équipes de l’élite seront toutefois bien représentées lors du tour prochain. Ainsi, sur les six formations déjà qualifiées, quatre appartiennent à la Ligue 1. Un chiffre appelé probablement à augmenter après le déroulement des deux derniers matches en retard des huitièmes de finale, opposant l’ES Guelma au Paradou et l’ASMO à l’ASO Chlef. Les vainqueurs de ces deux rencontres s‘affronteront en quarts. L’USMBA, pur sa part, s’avance doucement, mais sûrement mettant à profit un tirage favorable. Après avoir éliminé petitement l’USM Annaba, les camarades de l’attaquant Belhocini auront rendez-vous avec l’AB Bou Saâda pour une place en demi-finale. Une mission largement dans leurs cordes, même si en Coupe, la hiérarchie n’est pas toujours respectée.Il y aura de nombreuses affiches inédites, à l’occasion des quarts de finales. Aussi, beaucoup d’équipes que l’on n’attendait pas forcément à ce stade de la compétition. Ce qui fait le charme de cette épreuve, c’est d’ailleurs son côté imprévisible et fortuit.Cela dit, l’ESS, l’USMBA et l’ASO ont déjà remporté au moins une fois le trophée par le passé. Une chose est sûre néanmoins, la finale de cette édition sera inédite. Elle opposera deux équipes qui ne se sont jamais rencontré à l’ultime stade de la compétition. Ali Nezlioui