Coupe de la CAF : Atlético Petróleos – NAHD, cet après-midi (14h) à Luanda-  Les Sang et Or en appel en Angola

0
390

 Le championnat de la Ligue 1 Mobilis au repos forcé, les mordus de la balle ronde se consolent avec les compétitions africaines dans lesquelles les clubs algériens sont toujours en lice.

Après le CSC et la JS Saoura, place ce dimanche au NAHD qui disputera à Luanda en Angola un match capital pour son avenir dans la Coupe de la CAF. Avant la 5e journée de la phase des poules, les Sang et Or occupent la première place de leur Groupe, toutefois rien n’est encore joué dans la course à la qualification. Les quatre équipes qui composent cette poule peuvent encore prétendre à l’un des deux tickets qualificatifs aux quarts de finale. Le NAHD son adversaire du jour Atlético Petróleos, le Zamalek, ainsi que Gor Mahia se tiennent dans un mouchoir de poche. Trois points seulement séparent le premier du dernier du groupe. Les deux dernières journées seront par conséquent décisives puisqu’elles départageront les quatre antagonistes. Au match aller, le Nasria a difficilement battu les Angolais au stade du 5-Juillet. Ces derniers, dos au mur, seront dans l’obligation de l’emporter pour se relancer dans la compétition. Ils voudront également prendre leur revanche par rapport au match disputé à Alger. En plus de son adversaire, le staff technique du NAHD appréhende la fatigue. Un paramètre qu’il faudra prendre en considération, sachant que la délégation nahdiste a effectué un périple de 24 h pour rejoindre Luanda. Une véritable expédition. En cette période où les matches s’enchainent à un rythme soutenu, ces craintes sont justifiées. D’autant que le coach Meziane Ighil ne pourra pas compter sur sa pièce maitresse en attaque, Ahmed Gasmi en l’occurrence. Le buteur nahdiste est blessé. Il sera vraisemblablement remplacé par la recrue hivernale, le Camerounais Ntankeu. En revanche, l’on notera le retour de Chemseddine  Harrag qui a purgé son match de suspension. « Nos joueurs sont parfaitement conscients de la mission qui les attend et de l’enjeu de ce match. Ils sont éreintés par le safari en Angola, mais ils comptent se surpasser pour décrocher au moins un nul afin d’augmenter nos chances de qualification aux quarts de finale. C’est difficile, mais pas impossible », a déclaré sur place l’entraineur-adjoint du NAHD Mohamed Lacete. Ils auront besoin de toutes leurs forces pour sortir indemnes de leur périple. Il va falloir en effet sortir un match courageux, voire héroïque, face à des Angolais qui joueront gros devant leur public. Il est à rappeler que Khacef et ses coéquipiers auront à disputer, le 17 mars, le dernier match de la phase des poules contre le Zamalek. Ce sera au stade du 5-Juillet.

Ali Nezlioui