Coupes africaines:  Le CSC et le NAHD à pied d’œuvre en Tunisie

0
341

 Pas de répit pour nos représentants dans les deux compétitions africaines. Le hasard du calendrier a fait que le CSC et le NAHD se déplacent tous les deux en Tunisie.

Le CSC pour y affronter demain vendredi le Club Africain, alors que le Nasria croisera le fer avec l’équipe libyenne du Ahly Benghazi. Ces deux rencontres se disputeront pratiquement sur terrain neutre.En effet, le Club Africain est contraint de domicilier son match de Ligue des champions face aux Constantinois à Sousse, étant donné que les stades Radès et El Menzah à Tunis, sont fermés pour travaux. Peut-être une opportunité pour les gars de Cirta pour bien entamer la phase des poules, dans un groupe il faut le dire très compliqué composé aussi du TP Mazembe et d’Al Ismaïly d’Egypte. Les Sanafir vont sans doute investir la ville de Sousse pour soutenir leur équipe. Il faut savoir que le CSC reste sur une série de cinq victoires de rang à l’extérieur. De quoi la conforter avant ce derby maghrébin inédit en compétition africaine. « On reste sur une bonne dynamique et on veut consolider les résultats enregistrés ces derniers temps », a déclaré le coach du CSC Denis Lavagne qui connait le championnat tunisien pour avoir dirigé l’ES Sahel en 2013. Même si son expérience dans le club de Sousse a été de courte durée. La rencontre est programmée ce vendredi à 20 heures et sera dirigée par l’arbitre gabonais  Eric Arnaud Otogo Castane. Le NAHD, pour sa part, visera la phase des poules de la Coupe de la CAF. Pour ce faire, les Sang et Or devront réaliser un résultat positif demain face au Ahly Benghazi. Initialement prévue à Monastir, la rencontre a été finalement programmée à 14 h au stade Chadli Zouiten à Tunis. Ce qui évitera aux Nahdistes un déplacement supplémentaire.Pour rappel, El Orfi et ses coéquipiers se sont qualifiés in extremis devant les Green Eagles de la Zambie, lors du tour précédent. Il a fallu attendre la dernière minute du temps additionnel pour que Gasmi délivre les siens. Les supporters hussein-déens ne veulent pas revivre le même scénario à couper le souffle. L’on voudrait bien que le NAHD fasse la différence au match aller, pour jouer le retour avec plus de sérénité en cette période où l’équipe connait quelques difficultés. Elle reste sur une défaite amère à domicile face au CSC en championnat. Mais gageons que dans l’épreuve continentale, la NAHD saura retrouver des ressources pour se transcender.

Ali Nezlioui