Coupes africaines:  Les Algériens pour un sans-faute 

0
512

 Les quatre représentants algériens dans les deux coupes africaines sont en ballotage très favorable avant d’aborder leur manche retour ce dimanche. Toutefois, cela ne signifie aucunement que leur rendez-vous de ce soir sera une simple formalité pour la qualification au prochain tour.

Il va falloir confirmer les bons résultats enregistrés lors des matches aller, il y a une quinzaine de jours environ. Ce qui n’est pas vraiment acquis d’avance.A commencer par la JSK en ligue des champions, qui a vécu ces derniers jours des perturbations suite aux incidents qui ont émaillé sa dernière rencontre de championnat à domicile contre le CRB. Avant d’embarquer pour Conakry, le moral n’était pas vraiment au beau fixe chez les Canaris, comme l’a confirmé leur coach, Hubert Velud. «Ce qui s’est passé après l’interruption de la rencontre face au CRB c’était un traumatisme pour les joueurs. C’est une émotion qu’il faut gérer et évacuer. Il faut regarder devant soi et ne penser qu’au match de ce dimanche face à Horoya Conakry », a-t-il déclaré avant le départ. La JSK forte de ses deux buts d’avance, possède néanmoins une marge sécurisante pour pouvoir se sortir du guêpier guinéen. Mais tout le monde s’attend à une grande réaction de Horoya Conakry devant son public. La formation guinéenne  est loin d’avoir abdiqué. « Ce match retour ne sera pas facile. Je connais bien l’Afrique et on ne sait pas ce qui va se passer. On a les moyens pour arracher la qualification et on fera tout pour l’avoir, mais notre mission ne sera pas aisée.  On est ici pour la victoire. C’est important de marquer au moins un but », a indiqué le coach kabyle. En effet, ce serait une erreur et très risqué pour la JSK de se contenter de défendre pour préserver ses deux buts d’avance. Trop subir le match face à un adversaire aussi redoutable que Horoya possédant de surcroit de bonnes individualités, n’est pas du tout recommandé. Il faudra éviter le naufrage qu’a connu l’équipe face à Al-Merreikh lors du tour précédent, avant de se ressaisir in extremis pour arracher une qualification miraculeuse dans le temps additionnel.La mission de l’USMA, toujours dans la prestigieuse compétition africaine, face aux Kenyans de Gor Mahia, parait moins ardue que celle de la JSK. Les Rouge et Noir dont la situation administrative et financière reste toujours floue, abordent cette rencontre avec sérénité et optimisme, même si leur coach Dziri Billel aurait aimé disputer un match de championnat avant de s’envoler pour Nairobi. Vainqueurs sur le score de 4 à 1 à Blida, Ellafi et ses camarades pourront voir venir. Il leur suffit de bien s’appliquer et rester bien concentrés tout au long de la partie pour valider leur ticket qualificatif à la phase des poules. Les Usmistes devront néanmoins composer sans leur gardien expérimenté Zemmamouche, mais aussi sans Koudri et Benchaâ laissés à la maison pour cause de blessure. Mais l’effectif de l’USMA est assez riche pour pouvoir les remplacer du moins pour ce match. Les Kenyans pour leur part, vont tenter d’entrée le tout pour le tout  pour faire douter les Usmistes. C’est pourquoi la vigilance sera de mise, car on ne sait jamais ce qui peut arriver dans un match.En coupe de la CAF, le CRB a ramené un bon d’Egypte face au Pyramids (1- 1). Il va falloir finir le boulot ce soir au stade du 5-Juillet sur une pelouse en piteux état, il faut l’avouer. Un nul vierge suffirait au bonheur des Belouizdadis, même s’il ne faut s’en contenter. Au match aller, les poulains de Abdelkader Amrani se sont montrés supérieurs à leur adversaire dans tous les compartiments du jeu, mais un match ne ressemble jamais à un autre. Les Egyptiens peuvent s’avérer plus dangereux en dehors de leur base. D’autant qu’ils n’ont plus rien à perdre. C’est un match piège pour le Chabab qui possède toutefois les moyens et les capacités pour se qualifier, surtout qu’il sera soutenu par ses nombreux fans qui vont venir en masse garnir les travées du stade Olympique.Enfin, le Paradou, le novice, tentera de réaliser l’exploit de ce tour en éliminant un habitué des joutes africaines, le CS Sfaxien en l’occurrence. Personne ne donnait chère de la peau des Académiciens avant cette double confrontation. Mais après la victoire (3 à 1) du PAC au match aller, la bande de Chalo y croit. Benayad et ses camarades seront néanmoins soumis à une grande pression à Sfax. Pourront-ils la gérer jusqu’au bout ? C’est la grande question que l’on se pose, sachant qu’ils n’ont pas assez d’expérience dans ce domaine. Leur vulnérabilité en dehors de leur base est leur grande faiblesse. C’est même leur talon d’Achille. Mais gageons qu’avec de la solidarité et du courage, ils pourront préserver leur avantage acquis au match aller et écarter de leur chemin les Tunisiens. C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Ali Nezlioui

 Le programme (heure algérienne) :

Ligue des champions

A Nairobi : Gor Mahia-USMA à 14h

A Conakry : Horoya AC-JSK à 16h

Coupe de la CAF

5-Juillet : CRB –Pyramids 17h45

Sfax : CSS – PAC 18h