Coupes africaines : Les clubs algériens se distinguent

0
112

Les quatre clubs algériens engagés dans les joutes africaines ont réussi à tirer leur épingle du jeu à l’occasion des matches aller du 2e tour disputés ce week-end. Même si la qualification n’est pas encore acquise, loin s’en faut, ils ont néanmoins accompli un grand pas dans cette direction. L’USMA et la JSK en Ligue des champions, ont fait le boulot à domicile en l’emportant avec un score sécurisant et confortable.

Les Canaris se sont imposés 2 à 0 devant la redoutable équipe de Horaya Conakry dont les ambitions sont grandes cette saison en Afrique. Mais elle est tombée sur un os, puisque la JSK a pris logiquement le dessus dans cette première manche. La note aurait même pu être beaucoup plus salée, si seulement les attaquants kabyles avaient fait preuve de plus de réalisme devant les buts adverses. Mais le fait d’avoir inscrit deux banderilles sans en encaisser aucune est déjà un bel exploit pour la bande de Velud qui a retrouvé pour l’occasion son antre du 1er-Novembre qui n’était pas homologué par la CAF jusque-là. Du coup, la phase des poules se rapproche pour Hamroune et ses camarades, même s’ils devront se méfier énormément de leurs adversaires à Conakry, car les Guinéens n’ont pas dit leur dernier mot.

Avec leur effectif pléthorique constitué de nombreux internationaux de divers pays africains et devant leur public, ils sont en mesure de remonter leur retard. La tâche ne s’annonce pas de tout repos pour les Canaris dans moins de quinze jours.

Leur deux buts d’avance ne seront pas de trop. L’USMA, pour sa part, a réalisé un excellent résultat contre un habitué des compétitions africaines, Gor Mahia. Malgré leur « déménagement » forcé au stade Mustapha Tchaker de Blida, les Rouge et Noir ont frappé fort en l’emportant sur le score sans appel de 4 à 1. Est-ce à dire que le billet qualificatif pour la phase des groupes est déjà en poche ? On pourrait l’avancer, même si en football il se passe parfois des choses invraisemblables. Cela dit, on voit mal les Usmistes encaisser trois buts sans en marquer à Nairobi face à un adversaire, il faut le dire, très limité. Les Kenyans décevants sur le plan technique, n’ont en effet rien montré de probant à Blida. Franchement, on pensait qu’ils allaient livrer une plus grande résistance. D’autant que la dernière confrontation entre les deux équipes au stade du 5-Juillet, il y a environ 2 ans, a été beaucoup plus disputée. Tant mieux pour les poulains de Dziri Billel qui ne s’attendaient pas être à pareille fête. Avec un peu d’application et de concentration, l’USMA devrait passer allègrement ce tour.

En Coupe de la CAF, le CRB et le PAC ne sont pas en reste

Le Chabab est allé ramener le nul (1-1), du Caire face à Pyramids, le nouveau venu égyptien sur la scène africaine. Les Belouizdadis ont même mené logiquement au score avant que les locaux n’égalisent, juste après que Sayoud ne rate la balle du 2 à 0. Les protégés de Abdelkader Amrani peuvent nourrir quelques regrets, mais ils peuvent se satisfaire de leur résultat qui leur permet d’être en ballotage très favorable avant la manche retour prévue à Alger. Ils sont bien partis pour franchir ce cap, à condition de confirmer leur belle forme affichée jusque-là. Mais les Egyptiens ne viendront pas en victimes. Ils vont certainement défendre leurs chances jusqu’au bout. Enfin la palme revient une nouvelle fois au Paradou qui ne cesse de nous surprendre agréablement. On le disait moribond et en perte de vitesse après ses trois revers consécutifs en championnat, voilà que la PAC terrasse, le CS Sfaxien (3-1), l’une des grosses cylindrées du championnat tunisien, grâce, notamment à une deuxième mi-temps de tout premier ordre. Pour une équipe qui découvre la compétition continentale et qui plus est, a perdu ses meilleurs éléments durant l’intersaison, sa prestation mérite tous les louanges. Les Tunisiens n’ont rien vu venir. Pourtant, ils étaient les premiers à frapper en ouvrant rapidement le score. Ils s’attendaient sans doute à un match facile. Bien mal leur en a pris, puisqu’ils ont reçu par la suite une belle leçon de football. Ils voudront certainement prendre leur revanche chez eux. c’est aux gars de Paradou de se montrer à la hauteur à Sfax, même si leur manque d’expérience à ce stade de la compétition peut leur jouer des tours. Cela dit, ils peuvent légitimement aspirer à la qualification tout comme le CRB, l’USMA et la JSK. Les clubs algériens vont-ils réaliser un carton plein ?

Ali Nezlioui