Covid-19: Fin de la mise en quarantaine de plus de 4400 personnes à partir de demain

0
166

Plus de 4400 personnes mises en quarantaine pourront, à partir de mercredi prochain, quitter les établissements hôteliers où ils avaient logés dans le cadre des mesures prises par les Hautes autorités du pays pour endiguer la propagation du Covid-19, après expiration du délai fixé à 14 jours.

«Après expiration du délai de leur mise en quarantaine, fixé à 14 jours, 4448 personnes qui logent actuellement dans 19 hôtels et complexes touristiques relevant du Groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT), à travers le territoire national, pourront rentrer chez eux à partir de demain» , a déclaré le directeur général du Groupe HTT, Lazhar Bounafaa.Il s’agit de ressortissants algériens placés immédiatement en quarantaine à leur arrivée en Algérie, en provenance de 15 pays dont l’Espagne, la France, les Etats-Unis, l’Italie, le Maroc, la Tunisie, les Emirats arabes unis, la Belgique, l’Allemagne et le Portugal. Près de 800 personnes sur les 4448 actuellement mis en quarantaine quitteront, jeudi prochain, le complexe touristique «Les Andalouses» à Oran. La même opération concernera, vendredi, samedi, voire jusqu’à dimanche, les personnes mises en quarantaine au niveau des hôtels El Riadh, H3 et le Centre de thalassothérapie de Sidi Fredj, soulignant que la mise en quarantaine prendra fin, lundi prochain, pour les hôtes des autres établissements relevant du Groupe. Hormis les Algériens, mis en quarantaine, figurent trois ressortissants étrangers, un Allemand, un Belge et un Français. «Tous les moyens matériels et logistiques ont été mobilisés par l’Etat pour assurer le transport des personnes placées en quarantaine, dès leur sortie des hôtels», a assuré le même responsable, arguant que «des autobus désinfectés seront mis à leur disposition pour faciliter leur déplacement vers les agences d’Air Algérie et les ports d’Alger et d’Oran pour récupérer leurs passeports saisis à leur entrée au pays et leurs véhicules restés au niveau des ports précités». Cependant, certains d’entre eux seront pris en charge par leurs familles. Par ailleurs, Bounafaa a fait état de «l’existence» de 8 cas confirmés d’atteinte au Covid-19 parmi l’ensemble des personnes placées en quarantaine, soulignant, à ce titre, «le transfert de ces cas vers les hôpitaux pour recevoir les soins médicaux ainsi que la prise de toutes les mesures nécessaires en vue d’éviter la propagation de la pandémie à d’autres personnes». Il a par la même rappelé la prise des mesures de prévention en faveur de ces personnes placées en quarantaine au niveau des hôtels à l’effet de les protéger et d’enrayer l’expansion du virus, ainsi que la mobilisation de toutes les capacités financières et médicales pour leur prise en charge, à travers la désinfection des hôtels et la mobilisation de 112 médecins, agents, paramédicaux et près de 1045 employés de ce groupe en vue de leur prodiguer les prestations nécessaires. Pour rappel, Le Groupe Hôtellerie, tourisme et thermalisme (HTT) avait affecté 19 hôtels publics, au niveau national, à l’accueil des ressortissants algériens rapatriés de différents aéroports de par le monde, dont l’hôtel El-Riadh, le centre de thalassothérapie, le bloc H3 du complexe de Sidi Fredj, le complexe Corne d’or, l’hôtel El Beldj, l’hôtel Matarès de Tipaza, et le complexe touristique El Andalous d’Oran, ainsi que le complexe thermal Hammam Chellala de Guelma, l’hôtel El Rais de Bordj El Bahri d’Alger, l’hôtel El Oued et le complexe thermal Hammam Guergour de Sétif, en sus des deux hôtels Les Zianides de Tlemcen et El Hidhab de Biskra et le complexe thermal Hammam Bou Hadjard’Aïn Témouchent.

Houda H. /Ag.