Covid-19: Plus de 7500 citoyens algériens rapatriées vers le pays

0
79

Un total de 7515 citoyens algériens en provenance de plusieurs capitales et villes du monde, ont été rapatriées vers l’Algérie, depuis mercredi dernier, à travers des moyens de transport aériens, maritime et terrestre, dans le cadre des mesures préventives prises contre le risque de propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué, ce dimanche, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

Ces personnes ont été transportées vers le pays à travers «21 vols et 2 dessertes maritimes», a ajouté le ministère, précisant que «7 hôtels publics, 44 hôtels privés ainsi que 5 autres infrastructures publiques (cités universitaires, auberges de jeunesse et dortoirs, etc)», ont été mobilisés pour leur accueil durant la période de confinement. Elles ont été transportées vers les lieux designés à l’aide de «800 moyens de transport pour passagers», selon la même source qui a indiqué que «220 autres moyens de transports» ont été mobilisés pour transporter leurs bagages, ainsi qu’un dispositif humain, représentant tous corps confondus, «composé d’un total de 12 100 personnes». Selon la fiche récapitulative de l’opération de rapatriement communiquée par le ministère de l’Intérieur, 1119 passagers sont arrivés, ce jeudi, par voie aérienne sur les vols «Paris-Alger (250 passagers, puis 301 passagers) Marseille-Oran (162 passagers), Lyon-Oran (98 passagers), Casablanca-Tlemcen (81 passagers) et Dubaï-Alger (299 passagers)».1977 passagers sont arrivés vendredi et 1281 autres le samedi, ce qui fera un total de 4449 citoyens algériens rapatriés par voie aérienne du 19 au 21 mars, a précisé le ministère, ajoutant que 1389 personnes ont été rapatriées vers le pays par voie maritime durant la même période avec 643 passagers de provenance d’Alicante vers Oran, et 746 autres de Marseille vers Alger. Concernant le rapatriement par voie terrestre, le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’un total de 1677 personnes sont entrées sur le sol algérien du 18 au 21 mars en provenance de Tunis, répartis comme suit : «250 personnes à El-Oued, 775 personnes à El-Tarf, 300 personnes à Souk Ahras et 352 personnes à Tébessa» toutes hébergées dans des lieux de confinement aménagés spécialement pour la circonstance.

Ali B.