Création de la première unité de sevrage du tabagisme destiné aux lycéens à Oran

0
735

La Direction de la santé et de la population (DSP) de la wilaya d’Oran a créé une première unité de sevrage tabagique destinée aux lycéens pour les sensibiliser aux risques de tabagisme. Cette unité, créée au sein du lycée «Pasteur» au centre-ville d’Oran, est dirigée par des généralistes qui prennent en charge des élèves fumeurs pour les sensibiliser aux dangers du tabagisme et de la pratique de la chicha (narguilé) ainsi que différents types de drogue, a indiqué le chef de service de prévention à la DSP.

Des jeunes opérant dans des associations de lutte contre la toxicomanie ont été désignés, a précisé Youcef Boukhari, au sein de cette unité pour encadrer les lycéens, notant que les volontaires ont pratiquement le même âge que la tranche ciblée et sont donc plus à même de les comprendre et ainsi de mieux les sensibiliser. Cette structure sanitaire œuvre, en collaboration avec l’unité de dépistage sanitaire de référence composée de spécialistes en maladies thoraciques, psychologues, pédiatres et masseurs, à aider ceux qui souffrent de scoliose, a-t-il ajouté. La Direction de la santé et de la population entend élargir cette expérience en mettant en place des unités similaires au niveau des nouvelles cités de Belkaïd, Oued Tlélat et Gdyel, en vue de procéder au suivi des lycéens résidant dans les quartiers populaires d’El Hamri, Bab El Hamra et Snawbar. Le taux de fumeurs parmi la tranche d’âge de 11 à 14 ans a atteint 6 % du total des scolarisés d’où la nécessité d’élargir la sensibilisation pour toucher le maximum de scolarisés et les sensibiliser à ce fléau néfaste pour la santé.