Cuba 28e Foire internationale du livre de la Havane: Le stand algérien attire les foules

0
429

Le stand de l’Algérie à la 29e foire du livre de la Havane qui a ouvert ses portes jeudi dernier, connaît une forte affluence de visiteurs cubains qui y viennent découvrir les différentes publications algériennes traitant du patrimoine, de l’histoire et de la culture algérienne.

Un visiteur cubain a indiqué qu' »il était venu découvrir la culture et la littérature algériennes ».  « Je suis très heureux que l’Algérie participe en tant qu’invitée d’honneur », s’est réjouit un autre visiteur cubain ayant vécu en Algérie, affirmant que « sa présence aujourd’hui parmi les algériens lui rappelle de bons souvenirs ».   Le stand algérien renferme « 200 titres » en arabe, français, anglais, espagnole voire même en braille sur l’Algérie, sa culture et sa littérature, a fait savoir le responsable du stand, Mohamed Ikareb,  soulignant que 80% des livres exposés seront dédiés à la bibliothèque nationale de Cuba « José Marti » et le reste à l’ambassade de l’Algérie à la Havane. A rappeler que le ministère de la Culture cubain s’était engagé également à traduire 21 titres d’écrivains algériens de renom, à l’instar de Merzak  Bektache et Djilali Khellas, Nacéra Belloula et Azzedine Mihoubi qui seront présentés au public à l’occasion. Le pavillon algérien n’a cessé de séduire les visiteurs cubains qui ont eu l’occasion de voire leurs prénoms transcrits en arabe avec la plume du calligraphe, Tayeb Laidi. Présente à l’évènement, l’artiste du henné, Naciba Antar a su attirer les cubaines par ses dessins sur leurs mains et bras.  Le conte populaire algérien est également au rendez-vous avec la conteuse Sihem Kenouche qui a enchanté le public cubain (de différentes tranches d’âge) avec ses histoires et sa belle gestuelle. Deux conférences ont été organisées au niveau du stand algérien, portant sur « les droits d’auteurs » et « l’édition » en Algérie , animées respectivement par le Directeur général (DG) de l’Office national des  droits d’auteurs et des droits voisins (Onda), Sami Bencheikh El Hocine, et le Directeur du livre et de la lecture publique au ministère de la Culture, Djamel Foughali. Deux autres conférences sont également prévues la semaine prochaine sur « La littérature algérienne entre le passé et le présent  » et « La littérature féminine », et seront animées par l’académicien Hamadi Abdellah et la femme de lettres Maïssa Bey.