Cybersécurité: Le 1er Salon international inauguré à Alger

0
494

Le 1er Salon international de la Sûreté, de la Sécurité et du Feu (SECURA) a été inauguré, hier, à Alger, au Palais des expositions (SafexAlger), avec la participation de plus de 50 exposants. Cette manifestation de trois jours tend à regrouper les professionnels du domaine de la sécurité et de l’incendie et à favoriser l’échange de connaissances et d’expertises entre les différentes parties chargées de garantir la sécurité des personnes, des biens et structures, selon les organisateurs de cette rencontre professionnelle.

Plusieurs corps de sécurité prennent part à ce rendez-vous professionnel qui se veut «la plus importante base de réunion au Maghreb qui veille à regrouper les professionnels et opérateurs en matière de sécurité des infrastructures et des personnes». Un stand y est réservé à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), consacré à présenter les principaux équipements et à faire connaître les techniques utilisées pour préserver la sécurité des citoyens, des biens, des infrastructures et à maintenir l’ordre public, a indiqué le commissaire principal, chargé de la communication à la direction de la sécurité publique, Rabah Zouaoui.

Les services de sécurité sont représentés par la Direction de la sécurité publique et la Direction des moyens techniques, et celles des polices judiciaire et des frontières, l’objectif étant de faire découvrir aux visiteurs les missions de chacune de ces directions, en sus du travail de coordination dans le maintien de l’ordre public et la protection des biens et des citoyens. Des explications sont également données sur les méthodes utilisées pour relever les défis sécuritaires, notamment en ce qui a trait à la lutte contre la cybercriminalité. Le ministère de la Défense nationale prend part à cette manifestation au niveau d’un pavillon dédié à l’entreprise de réalisation des systèmes de surveillance par vidéo. Créée en 2007, cette entreprise œuvre à la conception et au développement des systèmes de surveillance par vidéo. Par ailleurs, les services des douanes algériennes qui participent à cette rencontre professionnelle donneront des orientations et des explications aux opérateurs économiques dans le domaine de l’importation des équipements sensibles en expliquant ce que pré- voient les lois régissant cette activité, a indiqué l’inspecteur divisionnaire Khedimi Ahmed. Plusieurs sociétés opérant dans le domaine de l’industrie des équipements destinés à la surveillance et à la sécurité des personnes et des biens, prennent part à ce Salon international marqué par l’organisation de conférences scientifiques sur la sécurité et les incendies.