Décès de Fidel Castro : «Une grande perte pour le peuple algérien et pour moi», souligne Bouteflika

0
837

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé ce samedi un message de condoléances au président du Conseil d’Etat et du Conseil des ministres cubain, Raul Castro Ruz, suite au décès du leader cubain,  Fidel Castro, dans lequel il a affirmé que ce décès était une «grande perte» pour le peuple algérien.

«J’ai appris avec une immense tristesse le décès du leader historique de la Révolution cubain, Fidel Castro Ruz. Permettez-moi, en ce jour de deuil pour le peuple cubain et pour sa famille, de vous présenter, au nom du peuple et du gouvernement algériens ainsi qu’au mon nom personnel, nos plus sincères condoléances et vous assurer de notre compassion et de notre solidarité», écrit le chef de l’Etat dans son message. «Avec sa disparition, je perds personnellement, un ami et un compagnon  de plus d’un demi-siècle. C’est aussi une grande perte pour le peuple algérien  qui entretient une relation particulière avec El Commandante, faite de respect, d’admiration et d’affection mutuels», ajoute-t-il. «Une relation, poursuit le président de la République, qui trouve aussi  sa singularité dans le partage de quelques pages de l’histoire de la glorieuse lutte de Libération nationale et dans lesquelles El Lider Maximo avait joué un rôle de premier plan aux côtés du peuple algérien». Le président de la République souligne qu’«avec la disparition de Fidel Castro, se tourne une page de notre histoire contemporaine», rappelant que le défunt  «a été au cœur de tous les événements qui ont façonné le XXe siècle  et un témoin d’une perspicacité inégalée des évolutions de ce siècle et de ses tumultes». «Je salue en lui un authentique défenseur des valeurs de paix, de respect de la souveraineté nationale et de son combat intransigeant en faveur du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes», a encore écrit le chef de l’Etat.  «En vous renouvelant, Excellence et cher ami, mes condoléances les plus attristées et en vous priant d’être mon interprète auprès de votre auguste famille et du peuple cubain ami, de mes sentiments de sympathie et de solidarité, je vous prie d’agréer l’expression de ma très haute et cordiale considération», conclut le Président Bouteflika.

A.B. / Ag.