Désertion des classes avant la fin de l’année scolaire: Benghabrit appelle les élèves à valider leur année complète

0
969

A l’approche de la fin d’année, la problématique de l’absence des élèves pendant les derniers trimestres de l’année scolaire, refait surface. Des élèves abandonnent les classes avant que l’année scolaire soit achevée. La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit s’est exprimée, mardi passé, sur cette question.

Elle a lancé un appel aux élèves, notamment ceux des classes d’examens, à «valider leur années complètes» comme le dicte la loi régissant le secteur. Invité de la Chaine III de la Radio nationale, la ministre a déploré ce phénomène qui devient récurrent chaque fin d’année scolaire.

Elle a dénoncé «des habitudes» prises ces derniers temps et cela depuis les quatre dernières années. «Je compte sur l’assiduité des élèves, notamment ceux des classes terminales. Je lance un appel aux élèves de terminale de rester en classe jusqu’à la fin de l’année, parce que cela leur permettra effectivement de terminer l’ensemble des enseignements programmés dans le cadre de la classe de terminale et de pouvoir honorer l’obligation qui fait que pour passer l’examen du bac il faut avoir réellement validé une année complète».

Le nombre d’élèves qui désertent les classes avant la fin d’année «est assez important» souligne Benghabrit sans toutefois donner des chiffres de ce phénomène. «La désertion des classes est un fait qui sévit essentiellement dans les grandes villes», note la ministre. Nouria Benghabrit a affirmé que les sujets des épreuves du baccalauréat pour la session 2018 seront «puisés du programme scolaire qui sera achevés dans les délais», a cet effet, elle invite les concernés à faire preuve d’assiduité.