Développement humain: L’Algérie 1re au Maghreb, 3e en Afrique

0
458
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’Algérie se classe 1er pays dans la région du Maghreb et 3e pays dans le continent africain en ce qui concerne l’Indice de développement humain (IDH) «élevé», selon le dernier rapport annuel du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) sur le classement mondial des pays, toujours, selon cet indice.

Classée à la 82e place à l’échelle mondiale, au niveau maghrébin, l’Algérie, a ainsi devancé la Tunisie (91e place mondiale), la Libye (110e), le Maroc (121e avec un IDH «moyen» de 0,676 et la Mauritanie (161e place mondiale), selon la 26e édition du rapport intitulé «Au-delà des revenus, des moyennes et du temps présent : les inégalités de développement humain au XXIe siècle». En Afrique, l’Algérie a été classée derrière les Seychelles (62e rang mondial avec un IDH «très élevé» et l’Île Maurice (66e rang mondial).

Selon les données contenues dans ce rapport, publié sur le site Web du PNUD, 10% de la population africaine monopolise 30% à 35% des revenus du continent. Ces chiffres restent moins élevés que ceux de l’Asie (40% à 55%) ou des Amériques (45% à 55%). À ce titre, le rapport note que les revenus perçus par les 10% «les plus riches» représentent 37% des revenus en Algérie et 65% des revenus en Afrique du Sud, tandis que ceux perçus par les 40% «les plus pauvres» ne dépassent pas 14% de l’ensemble des revenus en Algérie et environ 4% des revenus en Afrique du Sud. Le rapport souligne que l’Afrique australe est la région la plus «inégalitaire» du continent, tandis que l’Afrique du Nord et de l’Ouest sont les «moins inégalitaires». Au niveau arabe, l’Algérie vient en 7e position, devancée par les Émirats arabes unis EAU (35e place mondiale), l’Arabie saoudite (36e), le Qatar (41e), le Bahreïn (45e), Oman (47e) et le Koweït (57e). À l’échelle mondiale, l’Algérie a été classée dans la catégorie des IDH «élevés» à la 82e place sur 189 pays notés par le PNUD, avec un indice de 0,759, gagnant ainsi 3 places par rapport au classement de 2018 (85e). La tête du classement mondial est respectivement occupée par la Norvège et la Suisse respectivement au 1er et au 2e rang. Le Burundi, le Soudan du Sud, le Tchad, la République centrafricaine et le Niger viennent en bas de ce classement et occupent respectivement les 185e, 186e, 187e, 188e et 189e rangs. Le rapport du PNUD dresse 4 catégories de pays dans sa classification, entre pays à développement humain faible (IDH inférieurs à 0,550), pays à développement humain moyen (IDH entre 0,550 et 0,699), pays à développement humain élevé (IDH entre 0,700 et 0,799) et pays à développement humain très élevé (IDH supérieur à 0,800). Le classement de l’IDH évalue le niveau de développement humain des pays en se basant sur plusieurs données, impliquant, entre autres, le niveau d’éducation de la population, la santé et les revenus.

Yasmine D. / Ag.