DGSN: Plus de 180 000 policiers mobilisés pour la mise en œuvre des plans opérationnels

0
189
Algerie: 06.04.2020 Coronavirus : 103 nouveaux cas confirmés et 21 nouveaux décès en Algérie.

Le directeur de la Sécurité publique, le contrôleur de police Aïssa Naili, a fait état, hier à Alger, de la mobilisation, par le commandement de la Sûreté nationale, de «plus de 180 000 policiers, tous grades confondus, pour la mise en œuvre des plans opérationnels visant à endiguer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19)».

Naili a affirmé que le commandement de la Sûreté nationale avait élaboré, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures visant à endiguer la propagation de la pandémie de Covid-19, des plans opérationnels ayant permis une réponse immédiate et adéquate aux exigences préventives et sécuritaires, ajoutant que ces plans ont concerné les différents services actifs appuyés par des unités constituées, outre les services d’appui technique et administratif pour des résultats concluants et la continuité des services. «Plus de 180 000 policiers de différents grades ont été mobilisés à cet effet». Ces forces ont été associées à l’ensemble des opérations sur le terrain au niveau national, et à leur tête, «les unités de maintien de l’ordre (60 unités), les compagnies d’intervention rapide (33), les brigades mobiles de la police judiciaire (192) et les forces spécialisées dans la lutte contre la criminalité, sous toutes ses formes, dont la spéculation inhérente aux produits de large consommation et de désinfection». Pour Naïli, la situation sanitaire actuelle a fait de l’action de sensibilisation des différentes franges de la société un impératif, d’où les vastes opérations de nettoiement menées, soit 1581 opérations ayant exigé la mobilisation de 50 canons à eau pour la désinfection des rues, des quartiers et des entreprises, en sus de l’utilisation des véhicules d’intervention pour rappeler les citoyens à l’ordre, leur donner des conseils et les sensibiliser, en utilisant des haut-parleurs, en sus de 390 participations à des programmes médiatiques».

L’intervenant a indiqué que «certains citoyens n’ont pas respecté les dispositions prévues dans les deux décrets exécutifs relatifs au confinement sanitaire, arguant que «89 843 infractions ont été enregistrées durant la période allant du 22 mars au 18 avril, dont 50 412 infractions liées aux individus ayant impliqué l’arrestation et la poursuite de 19 247 personnes et le contrôle de 33 028 véhicules, dont 5049 ont été mis en fourrière ». 1643 infractions liées au rassemblement de plus de deux personnes et 1007 autres au non-respect de la distanciation sociale ont également été enregistrées, outre 273 infractions liées aux non-respect des mesures de protection par les vendeurs dans les marchés des fruits et légumes, dont certains ont été fermés, en coordination avec les autorités locales pour éviter leur transformation en foyers de propagation de la pandémie. Dans le cadre de la lutte contre les différentes formes de spéculation concernant les produits de large consommation et les produits d’hygiène, les services de la police ont enregistré 987 affaires impliquant 1114 individus avec la saisie de quantités importantes de marchandises durant la période allant du 22 mars au16 avril 2020.