Direction générale des Douanes: Les recettes en hausse de 7 % en 2019

0
164

Les recettes douanières de l’Algérie se sont établies à 1.097,86 milliards (mds) de dinars en 2019, contre 1.026,28 mds de dinars en 2018, enregistrant une hausse de 7 %, a-t-appris, hier, auprès de la Direction générale des Douanes (DGD).

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements «exceptionnels» qui ont été réalisés, au titre des régulations, par les recettes des Douanes d’Alger port au cours de l’année dernière, qui s’élèvent à 177,06 mds de dinars, en plus des travaux d’assainissement des comptes de gestion menés par les Douanes, a expliqué la DGD. Les recettes perçues en 2019 par les Douanes ont servi à alimenter le budget de l’État à hauteur de 947,05 mds de dinars, contre près de 882,13 mds de dinars en 2018, en hausse de 7,36%, ont précisé les données statistiques de la Direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD). Selon la même source, les recettes affectées au budget de l’État ont représenté une part de 86,26% de l’ensemble des recouvrements des Douanes durant l’an écoulé. La part des recettes allouées à la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales (CGSCL) est de près de 93,2 mds de dinars, contre 89,16 mds de dinars, en augmentation de 4,52% pendant la période de comparaison déjà citée. Selon la DEPD, les recettes destinées à la Caisse nationale des retraites (CNR) se sont établies à 50,47 milliards de dinars, contre 46,37 milliards de dinars, en hausse également de 8,84. Quant aux recettes destinées aux Comptes d’affectation spéciales (CAS), elles se sont établies à 6,06 milliards de dinars, contre près de 6,32 milliards de dinars, enregistrant, ainsi une baisse de 3,97%. Pour les recettes affectées aux communes, elles ont reculé de plus de la moitié en 2019, pour totaliser 1,074 milliard de dinars contre 2,294 milliards de dinars en 2018, soit (-53,17%). Hausse des recettes,appréciable en décembre L’évolution mensuelle des recouvrements effectués par les Douanes, a montré que les recettes douanières ont connu une hausse appréciable de 56,65%, soit l’évolution la plus importante de l’an 2019 pour atteindre ainsi près de 133 millions de dinars contre près de 84,6 millions de dinars en novembre dernier. En effet, la hausse enregistrée en décembre passé, a concerné l’ensemble des recettes budgétaires, celles affectées à la CGSCL aux comptes d’affectation spéciales, aux communes et enfin à la Caisse nationale des retraites. Les recettes affectées au budget ont atteint 116,86 millions de dinars (+59,34%), celles allouées au CGSCL ont totalisé près de 9,7 millions de dinars (+37,35%). La même tendance haussière a été enregistrée par les recettes destinées aux comptes d’affectation spéciales avec 0,830 million de dinars (+78,49%), aux communes avec 107 millions de dinars (+38,51%), et enfin celles destinées à la Caisse nationale des retraites avec près de 5,02 millions de dinars (+37,45%).

  1. N.I. /Ag.