Djazagro 2019 : Djellab : « Le produit algérien répond aujourd’hui à toutes les normes  imposées par les marchés extérieurs

0
709

Le ministre du Commerce, Said Djellab a affirmé,  jeudi à Alger, que les entreprises algériennes étaient en mesure de  développer leurs produits conformément aux normes internationales, ce qui  donne un élan supplémentaire au produit local et renforce sa compétitivité  dans les marchés extérieurs.

Présidant la cérémonie de clôture du Salon international de  l’agroalimentaire « Djazagro 2019 » au Palais des expositions (Alger), le  ministre a souligné que l’Algérie comptait aujourd’hui un bon nombre  d’entreprises innovantes dans différents domaines, estimant que cette  situation donnait un puissant élan au développement du produit local et  renforce sa compétitivité dans les marchés extérieurs notamment avec la  dynamique accrue des exportations hors hydrocarbures.  Le produit algérien, poursuit-t-il, répond aujourd’hui à toutes les normes  imposées par les marchés extérieurs ce qui le permettra de trouver une  place avec les autres produits concurrents. Plusieurs contrats d’exportation ont été conclus avec la Mauritanie,  l’Allemagne, le Gabon et les Emirats-Arabes, a souligné M. Djellab, mettant  en avant la poursuite des efforts pour faire de 2019 l’année des  exportations. Par ailleurs, le ministre du Commerce a fait savoir que les mesures prises  pour la réduction de la facture d’importation avaient porté leurs fruits,  mettant en exergue la dynamique économique que vit le pays dans toutes les  filières de production afin de couvrir la demande intérieure et exporter  l’excédent à des pays africains, européens, voir même asiatiques. A cette occasion, M. Djellab a fait savoir que son département avait  initié des mesures à même de renforcer davantage les  exportations dans les marchés étrangers.  Les opérateurs économiques algériens bénéficieront de davantage de soutien  pour exporter le produit local en grandes quantités vers les marchés  étrangers. Avec le développement qu’ont connu les infrastructures logistiques et la  diversification du produit national, il nous reste seulement de consentir  davantage d’efforts pour permettre à l’Algérie de s’installer  définitivement sur le marché international, a ajouté le ministre du  Commerce.  Le ministre a affirmé que son département s’attelait à asseoir une  véritable culture d’exportation à travers la mise en place de mécanismes  stimulants qui devront donner leurs fruits dans les trois prochaines  années. Lors de sa visite aux différents pavillons du salon qui accueille une  gamme diversifiée de produits locaux, le ministre a affirmé que le travail  était lancé pour le développement des wilayas frontalières en vue de créer  une activité commerciale et industrielle, ce qui permet, a-t-il ajouté, la  placement de l’Algérie sur le marché africain, à travers des bases  logistiques installés au niveau de Tindouf, d’In Guezzam et de Debdab  (frontière libyenne) en cours de réalisation pour atteindre les objectifs  escomptés. Par ailleurs, M. Djellab a fait état d’une manifestation « Assihar », à  partir du 10 mars prochain, en présence d’opérateurs maliens et nigériens  aux côtés de leurs homologues algériens, une sorte d’espace commercial  entre les trois pays et une opportunité pour créer davantage de  partenariats. Les plus grands groupes leaders dans l’agroalimentaire étaient présents à  la 17ème édition du Salon international de l’agroalimentaire « Djazagro  2019 » qui ferme, jeudi, ses portes après 4 jours d’exposition. Outre les problématiques de la sécurité alimentaire en Afrique et dans le  monde, plusieurs conférences, séminaires et journées d’études sur  l’actualité et les perspectives des industries agroalimentaires en Algérie  ont été organisés.

Ali .B