Documents d’état civil :  Plus d’un million de fautes corrigées en 2017 !

0
483

C’est un véritable fléau  qu’a révélé  hier le ministre de la justice Gardes des sceaux, Tayeb Louh  en matière d’erreurs d’orthographe constatées dans les documents de l’état civil en particulier et de l’administration en général.

En effet, pas moins d’un million d’erreurs ont été constatées et corrigées par les services de la justice durant l’année 2017, a-t-il déclaré à la presse en marge de l’inauguration du tribunal d’El Oulma dans la wilaya de Sétif. Ces fautes récurrentes, qui concernent notamment les actes de naissance et de mariage, sont en nette progression selon le ministre de la justice qui a exprimé sa «solidarité» avec les citoyens contraints de saisir les tribunaux pour rectifier leurs documents. Tayeb Louh a ainsi exhorté les autorités locales à prendre des mesures nécessaires pour réduire les erreurs et  alléger  ainsi la pression sur les tribunaux. Le ministre  a en effet expliqué que le procureur de la république est ainsi contraint à intensifier son activité pour veiller à l’application de la loi.  Le ministre a fait bien de relever ces fautes, mais il aurait du aller au delà de ce constat et expliquer quelles en sont les raisons pour y remédier. Le niveau des personnels en charge de la transcription n’est certainement pas étranger à cette catastrophe.

M.M